✍ Amour et haine

            L’amour. La haine. Deux concepts dont chaque humain a déjà eu à faire au cours de son existence, qu’elle soit longue ou courte. Un enfant aime ses parents. Un enfant les déteste parce qu’il n’aura pas eu un jouet en particulier, ou un bonbon qui lui casserait ses dents encore mal formées. Un adolescent aimera ses amis. Un adolescent détestera la société qui semble lui tourner le dos, le rejeter comme s’il était différent. Un adulte… En réalité, je ne sais pas si un adulte est réellement capable d’aimer ou de haïr. Je crois qu’un adulte ne sait plus comment aimer, ni même comment haïr. Il ne sait plus comment éprouver les choses comme si toutes les émotions possibles avaient déjà traversés son âme, le marquant d’une cicatrice à vie.

            L’amour. La haine. Deux concepts si différents, si opposés l’un à l’autre, et pourtant si proche, si intime. L’un frôle l’autre, puis s’en éloigne avant de s’en rapprocher à nouveau avec dangerosité. Deux concepts que je ne comprends pas. Pourtant, deux concepts que je ressens chaque jour, quotidiennement.

            J’aime un tas de choses. J’aime sentir le soleil brûler ma peau en été. J’aime la brise fraîche sur mon visage. J’aime le goût de la glace à la vanille, et même celle au chocolat. J’aime les parfums exquis de la nature. J’aime les animaux et leurs complexités lorsqu’on s’intéresse à leurs esprits. J’aime la musique, et prendre en photo tout ce qui m’entoure. J’aime découvrir. J’aime apprendre.

            Mais plus je découvre, plus j’apprends, plus je ressens de la haine, du dégoût. Envers le monde, la société. Je déteste être incomprise. Je déteste ne pas être écoutée, je déteste ne pas pouvoir m’exprimer avec liberté. Je déteste observer les oiseaux, les imaginer libre et découvrir qu’ils ne le sont pas tant que ça. Je déteste savoir que tout à un prix que l’on ne paye entièrement qu’à notre mort. Je déteste ne pas savoir pourquoi nous vivons, pourquoi nous existons dans un tel monde, avec une conscience d’une vie qui n’aura qu’une seule issue : notre disparition.

            L’amour. La haine. Deux concepts que chacun de nous vivons quotidiennement, et pourtant… Qui comprend réellement ces concepts ? Qui comprend réellement pourquoi on continue à s’engouffrer dans la haine lorsque l’amour est si proche, à porter de main ?

            Nous pouvons tous frôler le bonheur. Il suffit de tendre la main. La vie est plus belle lorsque nous sommes heureux. Tout le monde le sait, mais combien le sont ?

Publicités

12 réflexions sur “✍ Amour et haine

  1. paulinelaloux dit :

    Coucouuuu 💟 Ouf ça va j’ai compris alors ! Oui c’est super bien écrit, je n’aurais pas pu mieux comparer ces deux sentiments. Oh cool ça, tu as ton premier chapitre 💟 L’aventure commence alors ?! 😍 Ah… Mais il ne faut pas trop douter, relis encore et si tu n’arrives pas à modifier, publie et il y aura d’office des personnes (comme Cécile et moi (et d’autres je l’espère 😅) qui pourrons te donner notre avis, notre premier point de vue sur la chose 🙂 )
    Ah tu trouves que je fais bien les changements ? Je ne sais pas… 😂 Je me mets à leurs places et je fais en sorte d’agir en fonction de l’autre personnage. Quand je fais la fille, je la fais agir comme je réagirais moi-même dans une situation et quand c’est le garçon, je fais en sorte qu’il agisse en fonction de comment je réagi moi (puisque la fille réagit comme moi). Et puisque je connais mes réactions, je sais comment le garçon doit se comporter pour, soit me faire rire, soit me faire pleurer, soit me mettre en colère,… ^^ Je ne sais pas si c’est clair, mais c’est comme ça que je fais 😊

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Coucouuuuuuu ❤
      Ohhh c'est adorable 🙂 je suis sûre que tu aurais su à merveille comparer ces deux sentiments 🙂
      Ouiii, elle commence 😀 le train démarre tout doucement en tout cas 🙂
      Haha tu me connais, je doute de tout :p je vais me relire encore un peu pour être sûre et je pense le publier en "avant-première" puis je ne sais pas quand viendra la suite ^^ (hihi vous deux, c'est déjà super <3)
      Oui 😮 tu fais super bien les changements 😮 on voit bien la différence de personnalité je trouve 🙂 j'ai peur que mon perso masculin ait trop des pensées "féminines" enfin, c'est pas le bon terme mais je pense que t'as compris ce que je veux dire ^^
      Quand j'y pense, je pense avoir fait ainsi aussi pour Hanna et Theo dans Find a way, mais ici, je ne sais pas 😮 en fait, je crois que c'est parce que mes deux personnages ne se connaissent pas encore que je cale ^^ sinon, ta tactique est géniale 🙂

      J'aime

  2. paulinelaloux dit :

    Heeeeey ♥ Toujours en retard… :/ Très très beau texte. J’aime beaucoup, j’aime ce mystère que tu introduis avec ces questions de haine et d’amour. J’aime beaucoup le fait que tu donnes des exemples de tous les jours… Comme si nous étions formaté à aimer et à haïr sans réellement savoir pour quelles raisons nous ressentons ces deux sentiments tellement opposés et pourtant si proches l’un de l’autre. Ce que j’aime beaucoup aussi, c’est quand tu parles des adultes qui ne savent plus comment aimer et haïr : parle que, quand on est adulte on prend conscience de la souffrance que peut nous apporter l’amour et alors on commence à haïr parce que l’on aime… Et dans ce cas-ci c’est deux sentiments complètement opposés que l’on éprouve en même temps et on se perd entre ces deux sentiments et on ne sait plus trop si on aime plus qu’on ne haït ou l’inverse. C’est très intéressant d’avoir confronté ces deux sentiments… Personnellement je valide ! ✔ 💟

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Heyyyy 🙂 ♥ c’est pas graaaaave :p
      Ohhh merci ❤ voilààà, tu as bien compris ce que j'ai voulu expliqué 🙂 ouuf ça veut dire que c'était pas trop mal écrit ^^
      C'est gentil ma belle, ça fait plaisir ❤
      J'ai un peu modifier ce même texte tout en gardant exactement la même idée. J'ai écris le chapitre 1 en entier, j'ai juste l'impression que la fin s'emmêle un peu et que ça se mélange donc je ne sais pas trop quoi en penser :s j'aimerais bien le publier en "exclu" pour avoir un avis mais je ne sais pas :s ohhh et faut que je te demande ^^ comment tu fais pour faire aussi bien tes changements de point de vue / fille-garçon dans tes histoires ? 😮 Parce que j'aimerais faire ça pour War of hearts mais c'est dur 😮 lol
      Encore merci ❤

      J'aime

  3. histoirescecile13 dit :

    Je viens de lire ton texte à l’instant. Il me semble plutôt bien réussit et bien rédigé. Tu exprimes bien les deux opposés : haine/amour. Il y a des métaphores que j’aime particulièrement tel que la liberté par rapport à l’oiseau mais qui ne sera pas forcément heureux même si celui ci s’envole n’importe où…
    Dans ce texte tu donnes ton point de vue en ce qui concerne les adolescents, les jeunes et cet impact marche bien.
    Toutefois il y a juste une petit paragraphe auquel je ne suis pas tout à fait d’accord mais encore une fois, c’est mon propre jugement : tu dis ceci :
    Un adulte… En réalité, je ne sais pas si un adulte est réellement capable d’aimer ou de haïr. Je crois qu’un adulte ne sait plus comment aimer, ni même comment haïr. Il ne sait plus comment éprouver les choses comme si toutes les émotions possibles avaient déjà traversés son âme, le marquant d’une cicatrice à vie.

    Etant moi-même une adulte à part entière, je ne me sens pas du tout dans le contexte que tu décris. Je pense ne pas avoir encore fait toutes mes preuves et j’apprends toujours davantage et même à mon âge. Les cicatrices, on peut hélas en avoir dès sa plus tendre enfance et pas forcément à l’âge adulte…Justement en ayant un âge qui va vers la maturité, on peut s’ouvrir au monde et aimer davantage si ce n’est plus que dans sa jeunesse. Enfin, c’est mon opinion.
    Sinon, ton texte est tout à fait pertinent et ce jusqu’à la fin de celui-çi..
    Merci encore pour cette découverte Alessandra ! encore une fois, je ne sais pas ton âge exact…mais crois-moi tu as déjà l’envergure d’une écrivaine et vu ce que je viens de lire aujourd’hui, tu ne feras que t’affuter davantage…Gros bisous à toi

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Merci beaucoup pour cette opinion détaillée qui va beaucoup m’aider pour ma rédaction 🙂
      Concernant la partie par rapport à l’adulte, je vois ce que tu veux dire 🙂 en fait, c’est par rapport au personnage qui pense comme ça mais changera sans doute d’opinion au fur et à mesure des événements 🙂 mais c’est très intéressant ce que tu me dis car ça va me permettre de donner une maturité supplémentaire dans l’histoire 🙂
      J’ai 21 ans et j’en aurai 22 en septembre 🙂
      Merci à toi ❤ ce que tu me dis est adorable, et je ne sais même pas quoi dire tellement ça me fait plaisir ❤ j'aimerais énormément publier un livre un jour, comme je pense te l'avoir déjà dit et voir du soutien comme tu m'en donnes est merveilleux 🙂
      Gros bisous ma Cécile, prend grand soin de toi ❤

      Aimé par 1 personne

      • histoirescecile13 dit :

        Coucou ma chère Alessandra♥. Je suis contente si cela va un peu t’aider pour rédiger ton histoire. En tous les cas je te souhaite de t’accomplir pleinement dans ta passion de l’écriture car tu le mériterait vraiment ! Déjà, j’aime beaucoup lire ton histoire « find the way » alors je suis certaine qu’un beau jour un éditeur sera intéressé par tes écrits que ce soit pour cette histoire ou bien une autre que tu inventeras plus tard par exemple. Crois toujours en toi et en tes rêves ! Gros gros bisous ♥ ma Alessandra ♥. De plus étant très jeune, tu ne feras qu’évoluer dans ton écriture et c’est ça qui est chouette ! ♥♥♥♥♥ kissous de Cécilou ♥

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Coucou ♥
        Evidemment que ça va m’aider 🙂
        C’est adorable ce que tu me dis 🙂 ça serait un rêve devenu réalité qu’un éditeur soit intéressé par mes écrits 🙂 mais ce n’est encore qu’une illusion pour le moment 🙂 c’est très gentil en tout cas ❤
        Gros bisous ❤ ohh c'est trèès mignon "Cécilou" je trouve :D<3

        Aimé par 1 personne

      • histoirescecile13 dit :

        Une illusion qui peut devenir réelle. C’est ce que je te souhaite fortement ma douce Alessandra ♥. Tes écrits me transportent. Tiens, je vais t’avouer autre chose que j’ai retenu chez toi : c’est comme si tu avais l’adn de l’écriture qui coule dans tes veines tellement il est fluide…. on sent un texte très vivant. On aurait dit que tu as la facilité d’écrire comme si c’était inné chez toi. C’est ce que j’aime en te lisant. Gros bisous ma Alessandra ♥ ♥.

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Merci beaucoup ma Cécile ❤
        Owww ça c'est une jolie phrase que je vais retenir et un magnifique compliment ❤
        Gros bisous mon adorable Cécile ❤

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s