💋 Chapitre 31

Chapitre 31

Allison quitta la chambre afin de trouver Mickaël. Dean était son client, c’était lui qui l’avait invité à habiter chez eux durant quelques temps. Elle chercha des yeux l’époux de la tante de son amie. Elle trouva Jennifer qui s’inquiéta de ne pas voir Hanna à ses côtés.

— Elle est avec Theo, dans sa chambre. Vous pouvez monter et… constater par vous-même.

Jennifer se contenta de hocher la tête avant de grimper les escaliers. Elle trouva Dean étendu sur le sol, gémissant alors que son nez était en sang. Theo se tenait à ses côtés, tenant fermement Hanna dans ses bras. Durant un court instant, elle aurait souhaité de ne pas apparaître afin de laisser son fils savourer ce moment. Elle savait qu’il le faisait et qu’il souhaiterait que rien ne le sépare des bras de son amie.

— Que s’est-il passé ? s’écria Mickaël, surpris.

Jennifer se retourna en apercevant l’homme se diriger d’un pas rapide vers la chambre de Hanna. Les deux adolescents se retournèrent. Theo croisa le regard de sa mère alors que Hanna se détachait doucement de lui. Mickaël entra à son tour dans la chambre. Il aperçu Dean geindre sur le sol et le releva avec violence.

— Vous êtes dingue ! cria l’universitaire en essayant de se défaire de son emprise.

— Non, toi tu l’es ! Tu as osé toucher aux cheveux de Hanna ! Maintenant, tu vas en payer le prix !

Mickaël entraîna Dean jusqu’en bas. La porte d’entrée claqua et fit trembler les murs.

— Est-ce qu’il… ? interrogea Jennifer.

— Il n’a pas eu le temps, répondit Hanna.

L’adolescente adressa un regard de remerciement à Theo. Ils s’échangèrent un faible sourire avant qu’Emma n’apparaisse à son tour dans le seuil de la porte. Hanna lui expliqua les événements antérieurs avant de se retrouver dans ses bras, presque étouffé par son étreinte.

— Je suis tellement désolée, murmura Emma.

— Pourquoi ? Ce n’est pas de ta faute.

— J’aurais dû être plus attentive.

Hanna secoua négativement la tête en lui esquissant un léger sourire. Hanna n’en voulait à personne de ne pas avoir remarqué que la présence de Dean la rendait triste. Il est très facile de masquer ce genre de choses à ses proches. Combien de femmes sont battus par leurs époux sans que leurs plus proches voisins ne s’en rendent compte ?

— Mickaël s’occupe de Dean, rajouta Hanna.

— J’espère qu’il va lui faire sa fête pour avoir osé te touché !

Emma passa une main dans les cheveux de sa nièce avant d’embrasser son front comme sa sœur le faisait lorsqu’elle était encore présente pour sa fille. Cette pensée traversa leurs esprits à toutes les deux et un sourire triste se dessina sur leurs visages.

— On devrait retourner à la fête, proposa Jennifer.

— Oui ! affirma Emma. Je n’ai pas envie que cette affaire s’ébruite…

Tous hochèrent la tête et quittèrent la chambre de Hanna. L’adolescente attrapa doucement la main de Theo et l’attira quelques peu à l’écart. L’adolescent l’interrogea du regard alors qu’elle s’adossait contre un mur.

— Je suis désolée.

— Pourquoi ? demanda-t-il en fronçant les sourcils.

— Pour m’être éloignée de toi.

— Je comprends…

Theo baissa les yeux. Hanna lui releva le visage en plaçant ses deux mains sur ses joues. Elle lui esquissa un faible sourire et murmura un remerciement presque inaudible avant de se mordiller la lèvre inférieure.

— Je t’aime, dit-elle avant de le prendre dans ses bras.

— Je t’aime aussi.

— Ne dit pas ça, rit-elle doucement.

— Pourquoi pas ?

— Je veux dire… ne dis pas « aussi ». J’ai l’impression que tu le dis pour me faire plaisir.

— C’est faux, affirma-t-il. Je t’aime.

Hanna approcha doucement son visage du sien et déposa ses lèvres sur sa joue. Ce geste fit augmenter la température de son corps. Il espérait que ses joues n’aient pas virés au rouge. Cette pensée le rendit deux fois plus nerveux.

— Tu rougis ? ria Hanna.

L’adolescente s’apprêta à enlever ses mains qui entouraient toujours le visage de son ami lorsque Theo posa les siennes par-dessus.

— Il fait chaud, rit-il nerveusement.

Hanna se mordilla la lèvre inférieure. Leurs visages s’approchaient de plus en plus l’un de l’autre jusqu’à ce que leurs nez s’effleurent. Hanna ferma les yeux un court instant avant d’entendre la porte d’entrée s’ouvrir. Elle se détacha de Theo et aperçu Mickaël avec un homme qu’elle savait être un policier malgré sa tenue civile.

— C’est lui, désigna Mickaël.

Theo déglutit avec difficulté lorsqu’il croisa le visage fermé de l’homme aux côtés de Mickaël.

— Il m’a protégé ! expliqua Hanna en se mettant devant Theo.

— C’est adorable de prendre la défense de votre ami, mademoiselle. Mais je ne suis pas ici pour l’arrêter. Je voulais juste avoir sa version des faits pour les documents officiels.

Mickaël lui adressa un signe de tête appuyant les paroles du policier. Theo attrapa délicatement la main de Hanna et scruta l’homme à l’insigne accroché sur sa ceinture.

— Je vous écoute, dit-il.

— Nous pouvons discuter seul à seul ? Je ne vous reproche rien. Ne soyez pas inquiet, rassura-t-il une nouvelle fois.

— D’accord.

Theo se tourna vers Hanna. Il lui adressa un sourire avant d’embrasser sa joue. Il lâcha sa main à contre cœur et suivit l’homme de force à l’extérieur de la maison.

— Ne t’inquiète pas, Hanna. Steve est un bon ami à moi. Dean ne viendra plus jamais t’importuner. Je m’en suis assuré personnellement.

— Qu’est-ce que tu as fait ?

— Tu n’es pas obligée de connaître tous les détails. Disons juste qu’il sera à Harvard dès demain.

Mickaël lui adressa un clin d’œil avant de s’éclipser. Elle n’avait aucune idée de ce qu’avait fait Mickaël et le policier ne lui inspirait aucune confiance. Allison s’approcha d’elle et observa Theo discuter à l’extérieur depuis la fenêtre.

— Qui est-ce ? interrogea Allison.

— Le détective Steve Hunt. Un ami de Mike. Il veut juste la version des faits de Theo à propos de Dean puisqu’il lui a surement cassé le nez…

Allison haussa simplement les épaules en observant Steve passer un bras autour des épaules de Theo. Il semblait très amical, ce qui la rassura autant que cela l’inquiéta.

— Et Dean ?

— Mike s’en est occupé. On n’en entendra plus jamais parler.

— Tant mieux.

Deux semaines s’écoulèrent durant lesquelles Hanna n’obtint aucunes nouvelles de Dean. Plus personne ne parlait de lui. Tout le monde savait simplement qu’il était rentré chez lui. Hanna termina un devoir lorsqu’elle entendit quelqu’un frapper à la porte de sa chambre.

— Entrez !

Emma tourna la poignée. Elle trouva sa nièce assise derrière son bureau en train de noircir une feuille de cours.

— Désolée de te déranger dans tes devoirs, mais nous devons aller à l’hôpital pour le rendez-vous mensuel de contrôle d’Alexis.

— D’accord. J’arrive dans cinq minutes.

Emma quitta la chambre en prenant soin de refermer la porte derrière elle. Elle enfila son manteau avant d’installer Alexis dans sa voiture. Elle détestait se rendre à ces rendez-vous mensuels, mais ils étaient obligatoires afin de s’assurer de la santé d’Alexis. Emma avait toujours extrêmement peur de recevoir une mauvaise nouvelle de la part des médecins.

— Je suis là ! annonça Hanna en sortant de la maison.

— Tu veux que Theo nous accompagne ?

Emma savait que les deux amis étaient de nouveau inséparables. Hanna hocha la tête en souriant. Elle lui envoya rapidement un message pour savoir s’il était disponible pour les accompagner. Theo lui répondit rapidement qu’il en serait ravi, ce qui confirma à Emma le détour par son appartement.

— Je suis contente qu’il soit là pour toi, avoua Emma en conduisant.

— Tu ne disais pas ça il y a encore peu de temps.

— Je sais, mais j’ai changé d’avis. Je te trouve tellement plus épanouie. Et je sais que ça coïncide avec son retour.

— Je le suis, affirma Hanna.

— Je suis contente pour toi. Tu mérites beaucoup de bonheur. Et vous formez un très joli couple tous les deux.

Hanna s’étrangla en entendant les mots prononcés par sa tante. Elle secoua la tête de gauche à droite tout en l’interrogeant du regard.

— Nous ne sommes pas ensemble.

— Non ? s’étonna Emma en croisant brièvement son regard. Je pensais, autant pour moi.

Emma s’arrêta quelques mètres plus loin devant le bâtiment où habitait Theo. L’adolescent sortit rapidement et entra dans le véhicule de couleur criarde d’Emma. Il salua les deux femmes avant de caresser délicatement la main d’Alexis.

Emma récupéra Alexis alors que Hanna et Theo marchaient derrière elle. Le docteur ausculta Alexis tout en discutant avec Emma. Le petit Alexis était très solide malgré son jeune âge et malgré son long coma. Les docteurs le nommait « le miraculé » alors que les infirmières semblaient heureuse de revoir le petit homme.

— Il est encore plus beau que la dernière fois qu’on l’a vu, complimenta une infirmière.

— Merci, sourit simplement Emma.

Hanna entraîna Theo vers les distributeurs afin d’acheter quelque chose à grignoter. Elle laissa tomber ses pièces de monnaies dans la fente prévue à cet effet et appuya sur le numéro correspondant à un sachet de bonbons colorés et sûrs qu’elle récupéra. Elle ouvrit le paquet qu’elle tendit à Theo.

— Je n’arrive toujours pas à croire qu’il se soit réveillé, sourit Hanna en prenant un bonbon.

— Il est aussi fort que sa grande sœur.

— Je ne pense pas être forte, grimaça-t-elle.

Hanna rangea le sachet de bonbon ouvert dans son sac à main. Theo secoua négativement la tête. Il n’était pas d’accord avec son amie. Il ne connaissait personne d’aussi fort que Hanna, mis à part sa propre mère.

— On devrait rejoindre Emma, sourit Hanna.

Les deux adolescents retrouvèrent Emma et Alexis à l’entrée de l’hôpital. Alexis était en bonne santé, mais il devait continuer à être surveiller jusqu’à ce qu’il commence à parler. Suite à ces premiers mots, les médecins verraient si des problèmes peuvent survenir ou non.

— Ils pensent qu’il aura un léger retard mental, s’attrista Emma.

Hanna baissa tristement les yeux. Alexis s’en sortait bien malgré tout et elle décida de garder ce fait en tête. Il fallait qu’elle garde le positif dans cette situation. Alexis aurait pu ne jamais se réveiller. Ce n’est pas le cas. Il est bel et bien vivant.

— C’est un combattant, il ira bien ! affirma Theo en caressant la joue de l’enfant.

Emma esquissa un sourire en regardant Theo. Elle se dirigea vers son véhicule suivit des deux adolescents lorsqu’une idée lui traversa l’esprit.

— Theo ? l’interpella-t-elle en ouvrant la portière de sa voiture.

Elle installa Alexis sur le siège enfant à l’arrière avant de se placer derrière le volant.

— Mickaël et moi, on cherche le parrain de notre futur enfant… Et on aimerait que ça soit toi.

— C’est vrai ? s’étonna Hanna.

— Ca l’est, affirma Emma en riant. Alors ? Qu’en dis-tu ?

Theo resta silencieux un moment. Il observa Alexis et un sourire illumina autant son visage que celui de l’enfant. Cette scène lui fendit le cœur. Theo releva doucement son visage vers Emma. Elle l’observait par le rétroviseur interne de son véhicule, attendant patiemment une réponse de sa part.

Sa réponse changerait tellement de choses. Il n’avait jamais été proche d’Emma avant qu’elle ne devienne la tutrice légale de son amie d’enfance. Sa requête le surprit de façon positive. Il se sentait heureux d’avoir l’opportunité de devenir le parrain de son premier enfant. D’autant plus que Hanna se trouvait être la marraine.

— Enfin… tu n’es pas obligé de prendre ta décision tout de suite. Je ne veux surtout pas que tu penses que je te force la main, le rassura Emma en quittant le parking de l’hôpital.

Theo lui adressa un large sourire. Sa décision était prise. Il savait ce qu’il voulait.

— J’en serais ravi.

→ Épisode suivant

Publicités

4 réflexions sur “💋 Chapitre 31

  1. histoirescecile13 dit :

    Ouf ! Les choses reviennent à la normale et nos deux héros se sont retrouvés. J’espère que cela durera à moins qu’il n’y ait d’autres complications. Merci Alessandra pour ce chapitre tout tendre. Gros bisous à toi ! ♥♥♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s