« Vue sur crime » par Sarah Cohen-Scali

★★★★★

Résumé :

« Une silhouette se profile derrière la baie vitrée. L’homme est revenu, armé de jumelles. Je sens la colère monter. C’est absurde. Ça ne me regarde pas. Un inconnu mate une fille qui se déshabille. Et alors ? Qu’est-ce que j’ai à voir là-dedans, bon Dieu ? Pourquoi est-ce que je me fourre dans la tête que cette fille est en danger ? De mort. »


Sarah Cohen-Scali, vous la connaissez peut-être pour son roman nommé « Max ». En effet, il est souvent chroniquer ces derniers temps sur les blogs littéraires ou encore par les Booktubeuses. Mais moi, cette auteure je la connais surtout pour « Vue sur crime », une histoire que j’avais déjà lue lorsque j’étais adolescente et que j’ai pris un réel plaisir à relire.

« Vue sur crime » raconte l’histoire de Pascal, habitué aux cambriolages dans les beaux quartiers de Paris. Un jour, alors qu’il souhaitait effectué un énième cambriolage, il découvre le corps d’une femme décapitée dans son appartement. Il appelle la police, mais c’est lui que l’on croit coupable du crime.

Il est réinsérer dans la société, et pour ce faire, il doit travailler au Monoprix. Sa vie est monotone. Le travail ne lui plait pas, et il n’a personne à qui parler. En effet, tous ses anciens proches le croient coupable. Sa seule distraction est la baie vitrée de son appartement qui donne sur d’autres baies vitrées. Entre l’enfant qui fait vivre un calvaire à sa baby-sitter et un homme qui semble agir étrangement, Pascal s’embrouillera lui-même le cerveau et pensera qu’une voisine est en danger de mort. Cela commence par quelques bouts de papiers retrouvés dans la cour du bâtiment, puis il apercevra un homme épié cette fameuse voisine.

Alors qu’il rejoindra l’équipe de la boucherie du Monoprix, Pascal fera la rencontre de Gaby, le patron chargé de sa formation. Gaby est homosexuel, le genre à dire « elle » pour « il », à pleurer comme une petite fille lorsqu’il se fera largué. Et en ce drôle de personnage, Pascal verra un véritable ami et surtout quelqu’un qui croit en son innocence.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture pour plusieurs choses. D’abord, nous sommes rapidement intrigués par l’histoire qui se met en place progressivement. Des papiers annotés sans connaître la fin du message ? Un homme qui épie une fille par sa baie vitrée ? On n’a tout de suite envie de savoir ce que tout ça signifie. Les mots ne sont pas non plus mâchés. Nous suivons un personnage qui dit ou pense haut et fort et n’a pas peur de le faire. De toute façon qu’a-t-il à perdre ? Tous les regards sont déjà braqués sur lui à cause du crime duquel on l’a accusé.

L’intrigue est correctement ficelée et chaque fin de chapitre nous donne envie de lire le suivant. J’ai eu quelques difficultés à refermer mon livre parce que, même si je l’avais déjà lu, je ne me souvenais pas de tout et j’ai réussi à être surprise jusqu’à la fin.

Le seul petit reproche que je ferai concerne la fin. J’ai l’impression que tous les événements s’enchainent légèrement trop vite et que nous sommes en apnée, incapables de reprendre notre souffle.

En conclusion, c’est un livre que j’ai beaucoup aimé et que je ne regrette pas d’avoir relu. Une histoire à découvrir si vous aimez les intrigues du style policière sans suivre un enquêteur, mais juste une personne comme vous et moi qui possède une curiosité envers les choses qui nous entourent.

 

Publicités

9 réflexions sur “« Vue sur crime » par Sarah Cohen-Scali

  1. paulinelaloux dit :

    Ah voilà, il me semblait bien que j’avais loupé un de tes articles 😊

    Wouaw, tu as vraiment des goûts totalement différents des miens (parce qu’en librairie, c’est loin d’être le genre de lire que j’achèterais ou même qui attirerait mon attention) pourtant, je dois avouer que ton article donne envi. L’histoire est tellement mystérieuse et en même temps attirante.
    C’est dingue qu’on le croit coupable quand même et les proches en plus…

    L’histoire à l’air d’être super originale, même si on ne sait finalement pas grand chose de l’histoire puisque tout est à découvrir 😄

    Je n’ai jamais lu « Max », mais je connais quelqu’un qui l’a lu et je sais que ça a eu du succès 😊

    Sinon voilà, pas sûr que cette histoire sera mise dans ma liste puisque ce n’est pas trop mon style quand même , mais je suis très contente qu’il t’ai plu 😘

    Ps : Est-ce normal que je ne peux pas voir la photo ? Elle ne charge pas 😞

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      C’est un livre que j’avais dans ma bibliothèque depuis longtemps mais je ne me souviens pas l’avoir acheté 🙂 je me demande si ce n’était pas avec l’école…

      Je suis contente que ça t’ait suscité un certain intérêt même si ce n’est pas ton genre de lecture à la base ☺

      Tout portait à croire qu’il était coupable 😦 enfin… entre capable de cambriolage et d’un crime aussi monstrueux, je peux comprendre la police mais la famille… :/

      J’essaye de faire en sorte de ne pas trop en révéler pour ne pas gâcher la surprise en lisant le livre 🙂 certaines personnes font des chroniques qui spoilent beaucoup 😩 ici, ce n’était pas très facile d’en parler sans raconter l’histoire 😄

      Haha ce n’est pas grave :p mais si tu veux tester un nouveau genre, je te le conseille 😊

      Ps: euuuh non, ce n’est pas normal mais je ne sais pas du tout pourquoi la photo ne charge pas 😞 (d’ailleurs, je n’ai pas la même couverture que celle que j’ai mis dans l’article car celle que j’ai a été introuvable sur le net 😞)

      Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Non, ce que j’aime bien dans ce genre de livre que tu présentes c’est que ça change de ces histoires qui existent en 10 exemplaires (des histoires qui se ressemblent). Celle-ci a l’être d’être unique.
        Oui, comme tu le dis, je peux à la limite comprendre la police (c’est leur job), mais la famille ça fait mal 😦
        Non, tu as très bien fait ! On n’a pas besoin d’en savoir plus. Comme tu le dis, certains racontent toute l’histoire et on ne s’attend même plus à être surpris 🙂
        Oui peut-être :p
        Ps : Ah ok… Bon bah j’irai voir sur internet alors ^^
        Oh, c’est pas cool ça… C’est bizarre que tu ne l’aies pas trouvé :/

        J'aime

      • Alessandra dit :

        Ah oui 🙂 c’est vrai qu’on ne retrouve pas souvent ce même genre de livre et qu’elle a un côté unique dans un sens 🙂
        Voilà 😐 la famille est censée savoir de quoi tu es capable et pas capable 😕
        Je suis déjà tombée sur des chroniques qui racontaient trop 😩 j’étais dégoutée même si c’était des livres que je décidais de ne pas lire finalement… Limite, précisez d’entrée de jeu que des parties peuvent spoilées le livre 😩
        Ps: oui, au pire ^^ c’est surement une vieille couverture :/ en fait, je l’ai juste vue une fois mais en mauvaise qualité. Si tu vas voir, c’est la couverture toute rouge, tu ne pourras pas te tromper ^^

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Oui, c’est assez choquant que des parents ne puissent pas faire confiance à leur enfant et quand bien même, quand on a pas de preuve on fait tout pour protéger son enfant… :/
        Oui, moi aussi. On est tellement déçu après et dégoûté qu’on a même plus envie de lire le livre 😦
        Ps : Haha ok… Mais ça reste dommage que l’ancienne couverture ne soit plus visible ^^

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Et pour les enfants, ils ne prendront jamais confiance en eux à voir leurs parents douter d’eux comme ça :/ c’est normal qu’un parent s’inquiète mais si bébé-oiseau a des ailes, c’est pour voler (moi et mes comparaisons 😂😂)
        Trop ça 😮
        ps : je trouve aussi ^^ mais tant pis :/

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s