« Les insoumis » par Alexandra Bracken

★★★★☆

Résumé :

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent et parqués dans des camps. Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Échapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?


C’est en effectuant quelques recherches de nouveaux livres que je pourrais acquérir que j’avais découvert « Les insoumis » d’Alexandra Bracken. Lors d’un passage rapide dans ma librairie préférée, je l’ai repérée dans le rayonnage et son prix en livre de proche étant peu coûteux, j’ai pu acquérir ce nouveau roman, premier tome d’une trilogie.

Le résumé m’avait de suite attirée même si j’étais sceptique sur le fait que l’histoire mette encore en scène des adolescents. J’aimerais beaucoup lire des romans où ce sont de (jeunes) adultes qui vivent des aventures. Deuxième chose, l’histoire est rédigée à la première personne du singulier, un style narratif que je n’ai pas l’habitude de lire – du moins, pas dans les romans de science-fiction et encore moins lors de sagas. Malgré cela, je l’ai acheté sans vraiment réfléchir.

Je vous avoue ne pas vraiment savoir comment rédiger ma chronique. J’ai apprécié ma lecture sans non plus la dévorée. J’ai, parfois, eu du mal à entrer dans l’histoire et j’ai du revenir quelques lignes avant pour bien assimiler certains détails. J’ai eu quelques difficultés à m’imaginer les scènes, les décors. Malgré tout, l’histoire est prenante. Les personnages sont attachants. Nous suivons Ruby, une adolescente de seize ans qui est loin de l’héroïne qui n’a peur de rien. Au contraire ! Elle est très souvent apeurée, en doute d’elle, de ses capacités.

J’aimerais aussi vous préciser que le résumé est légèrement mensonger… En effet, ce n’est pas Ruby et quelques autres qui refusent la fatalité des camps… Ruby se laisse guider pendant des années jusqu’au jour où un élément va faire percer son secret à jour ! Parce que, pour s’en sortir, Ruby va mentir sur la couleur (et donc, le danger) qu’elle représente. Lorsque son secret est sur le point d’éclater, une femme vint la secourir. Est-elle une bonne ou une mauvaise personne ? Ruby finira par le découvrir en même temps que nous, lecteur.

Pour revenir à l’histoire, nous suivons donc Ruby qui, au départ, est dans un camp jusqu’à ce que l’élément dont je vous parlais au paragraphe ci-dessus vienne tout chambouler. Elle suit, ensuite, quelques personnes puis les quittent et fait la rencontre de Liam, Chubs et Zu. Trois adolescents qui ont aussi des pouvoirs. Tous les quatre veulent rejoindre celui que l’on nomme « L’insaisissable » – on dit de lui qu’il pourrait les aider à contacter leurs familles. Sur le chemin, les quatre camarades vont construire des relations très fortes. Humour, joie, peine, colère et doutes viendront alimenter leur parcours. On s’attache aux différents personnages. Parce qu’ils ne sont pas que forts et courageux, ils ont aussi des doutes, des faiblesses, des non-dits.

Ce que je reproche à ce premier tome est le manque d’un grand méchant. On sait que les adolescents fuient les camps, et il y a également une femme qui pourchassait déjà le trio composé de Liam, Chubs et Zu. Mais sinon, nous ne suivons que leur route vers l’Insaisissable avec les relations qui se construisent, se fortifient. Il manque un petit quelque chose que l’auteure – Alexandra Bracken – aurait pu facilement écrire.

Le style d’écriture est assez fluide. La narration peut être déconcertante si nous n’avons pas l’habitude, mais cela ne m’a pas dérangé plus que cela même si j’aurais, parfois, eu envie de connaître les pensées des autres personnages.

En conclusion, c’est un livre que je vous recommande si vous aimez ce genre d’univers. Les personnages sont attachants, l’intrigue tient de plus en plus en haleine plus vous avancez dans les pages. Un bon premier tome qui donne envie de connaître la suite des aventures de Ruby et des autres personnages !

Publicités

23 réflexions sur “« Les insoumis » par Alexandra Bracken

  1. paulinelaloux dit :

    Ah j’aime beaucoup ! 😊
    Quand on lit le résumé on pense (je pense) directement à ces histoires où on essaye de faire la société la plus parfaite possible (comme Divergente, les Âmes vagabondes (the Host)…).
    Ce sont des livres que je n’ai jamais voulu lire, sûrement parce que j’avais vu le film et qu’ils ne m’avaient pas plu plus que ça…
    Mais ça s’intéresserait de lire ce livre. En plus, s’il n’est pas trop cher, ça vaut peut-être la peine que j’essaye 😊 J’attends que tu nous parles du deuxième tome pour le noter sur ma liste de livre intéressants 😂
    Il faut savoir, aussi, que j’ai eu ma période de lecture pour jeunes adultes et que depuis un certain temps maintenant, ça ne m’intéresse plus trop 😂 Breeeef, ça fait longtemps que je n’ai plus lu un PJK.
    Donc je verrai, mais ça m’a l’air sympa comme lecture 😉 Je me tâte 😂
    Merci beaucoup 😘

    Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Haha 😂 tu m’as tuée de rire 😂
        Personnellement, elle ne me fait pas peur du tout ^^ La couverture n’est pas des plus jolies, mais ça va encore je trouve ^^ Regarde sur internet, il y a la version sans le négatif qui fait moins « peur » :p en réalité, c’est plus le résumé + les avis qui m’ont donné envie de lire le livre et pas vraiment la couverture :p

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha, non mais c’est vrai. Au départ quand j’ai vu la couverture, je me suis vraiment demandée ce que tu allais nous présenter et puis je me suis laissée guidée par tes mots ^^ J’irai voir sur internet l’autre couverture alors, peut-être que je me laisserai encore plus tentée 😂
        Oui, je te comprends : moi-même j’ai été attirée par le résumé et ta présentation 😊

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Haha tu me fais rire và 😅
        Le livre est vraiment cool en tout cas 🙂 ahh c’est cool si j’ai réussi à faire en sorte que tu sois attirée par un livre qui ne t’aurait pas attirée si tu avais juste regarder la couverture. Et c’est aussi dans de tels moments qu’on se rend compte qu’on juge à l’apparence et que c’est dommage parce qu’on peut passer à côté de quelques perles (ou juste de bonnes lectures ^^)

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Mon dieu… Est-ce que tu t’es trouvé un dentier ? :p
        Donc… Quelques siècles plus tard encore…
        Oui, la couverture est beaucoup mieux sans l’effet négatif haha !
        Ps: Je suis sur mon ordinateur, donc je n’ai pas de super smiley… Et je n’ai pas ton courage pour aller rechercher tous les smileys :p Ne m’en veut pas ^^

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Entre temps, oui :p Il me faut bien ça pour pouvoir continuer à manger 😂
        Apparemment, nous sommes immortels car nous franchissons les siècles :p
        Haha :p je ne comprends pas trop pourquoi ils ont mit cet effet négatif d’ailleurs ^^
        ps : pas graaave :p je comprends que tu n’ai pas le courage ^^ c’est dommage que le navigateur n’a pas un truc un peu comme sur Facebook où on peut piocher directement le smiley qu’on veut mettre sans commencer à se rendre sur un autre site à chaque fois :/

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha, je m’imagine… question de survie ! 😂
        Oh, c’est plutôt pas mal d’être immortel 😉
        Haha, je m’imagine que ça doit bien correspondre à l’histoire… Mais c’est vrais que c’est vachement risqué 😅

        Ps : ouiii, il faudrait trop une catégorie smileys, émoticônes comme sur facebook 😊

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        😂 je ne sais pas si c’est bien d’être immortel, mais c’est pas mal de garder sa jeunesse 😂
        Je ne trouve pas que le négatif correspond plus que ça à l’histoire… Enfin, peut-être pour le côté un peu mystère/pouvoir que peut représenter le négatif… Boh, va savoir ce qui est passé dans la tête des graphistes 😂
        ps : j’ai déjà essayé de chercher en module complémentaire mais personne ne semble avoir eu l’idée de le faire 😦

        Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Beaucoup de livres de maintenant sont dans la même optique de société parfaite, etc. 🙂 C’est vrai qu’il y a ce petit côté sauf qu’on est du côté de l’imperfection si je peux dire ça ainsi ^^
      Je te le conseille vraiment 🙂 je ferai surement un article sur le tome 2 puisqu’une autre personne attend également mon avis sur la suite 🙂 7,75, ça vaut le coup rien que pour le prix :p
      Je comprends, on peut vite se lasser de ce genre. J’ai vu quelques résumés de livres qui me tentaient mais j’avais peur de voir des histoires quasi similaires dans le fond… :/ PKJ est un peu mon « distributeur » de livre du moment ^^
      De rien ♥

      Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Oui, j’attends avec impatience ton second article 😊
        J’avoue que le prix est assez intéressant !
        Oui, PJK s’est fait une bonne place dans le domaine du livre… Depuis un bon moment déjà, mais ces derniers temps j’en entends encore plus parlé ^^
        C’est vrai que ces derniers temps je me suis pas mal éloignée du style young adult et j’ai lu d’autres livres un peu plus « classique » si je peux dire 😃

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        J’attends avec impatience mon livre haha :p 😅
        Je pense que c’est parce que Le Labyrinthe est sorti en film et que ça a fait un carton, ça aussi propulsé la Maison d’Edition du livre en avant 🙂
        Ca fait aussi du bien de changer un peu de genre de livre de temps en temps, d’élargir ses horizons 🙂 pour le moment, je suis dans ma période science-fiction / fantastique /young adult / new adult mais ça peut aussi changer par après, avec de nouvelles découvertes et aussi peut-être qu’un genre va « prendre le dessus » plus tard 🙂

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Hihi, je te comprends c’est toujours sympa d’attendre un livre qu’on a commandé 🙂
        Ah oui, c’est impressionnant de savoir qu’un livre peut mettre une maison d’édition sous les feux des projecteurs ^^
        Oh, c’est une excellente idée d’élargir ses horizons ! :p
        Oui, moi aussi j’ai des moments comme ça. J’ai eu ma période loup garou, puis vampire, puis cul-cul la praline et ces derniers temps je suis plus lecture française :p Haha ! Je pense que c’est à cause du prix des lycéens auquel j’ai participé l’année dernière qui m’avait fort intéressé… Ça m’a peut-être donné envie de regarder autre part :p
        Mais j’aime beaucoup changer de style de lecture 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Je trouve aussi que c’est impressionnant ^^ et tant mieux pour eux, après tout :p
        Il faut essayer même si ce n’est pas toujours facile d’élargir ses horizons :p
        C’est possible aussi 🙂 perso, c’est à cause des films de dystopie qui m’ont donné envie d’aller vers ce genre de livre 🙂 je pense qu’on a tous un petit truc qui nous pousse vers un genre plus qu’un autre à un moment plus qu’à un autre :p
        Ca fait parfois du bien de changer un peu 🙂

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Oui, la roue de la chance tourne ! 😊
        Je suis d’accord, mais on a de la chance d’aimer lire (c’est plutôt un atout… tu t’imagines une personne qui n’aime pas lire ?)
        Des films de « dystopie » ? Je veux bien que tu m’expliques ce que c’est 😂
        Oh, je suis sûr qu’on est influencé par des évènements, des moments de notre vie et que ça nous donne envie de lire certains livres 😉
        Oui, ça fait beaucoup de bien 😊

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Je connais des gens qui n’aiment pas lire 🙂 chacun sa passion, en fait :p même si ça peut être étrange parfois ^^
        Dystopie = récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. (Définition de Wikipédia ; c’était plus simple et rapide pour expliquer 😂) Des exemples de films : Hunger Games, Divergente, …
        C’est certain ☺

        Aimé par 1 personne

  2. MurielleMi dit :

    Cela à l’air intéressant!
    Effectivement, j’aurai aimé, tout comme toi, qu’il y ait plus « de jeunes adultes ». C’est dommage mais depuis plusieurs années, ce sont des ADOS qui sont les principaux personnages de films ou de séries … Quelque chose de plus mature serait aussi bien. ( Quoique je suppose que c’est pour voir l’évolution du personnage à travers ses péripéties – la sortie de l’enfance vers l’adulte? ).
    « Les Insoumis » a l’air d’être un bon livre. Je vais quand même attendre les 2 derniers tomes pour le lire ( je préfère que tout soit complet 😉 hihihi

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Je vois que je ne suis pas la seule 🙂 surement aussi parce qu’on est plus âgées et on a envie de retrouver des personnages qui ont à peu près notre âge ou, en tout cas, qui ont des comportements qui se rapprochent plus que ceux des ados et donc moins de nous…
      Il y a un peu de ça aussi. Dans « Les insoumis », c’est certain qu’il y a un passage – même forcé par rapport aux événements – de l’enfance à l’âge adulte, mais tous les livres ne pensent même pas à ce détail.
      Il l’est 🙂 haha je comprends :p je vais acheter le tome 2 dès que possible et ferai peut-être aussi une chronique dessus. Je pense que je ne spoile jamais rien mais, au pire, j’indiquerai si des éléments peuvent spoilés ^^

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s