✍ Sur l’enfer où je me promène

Le bruit des hautes vagues me parvint aux oreilles. C’est de plus en plus fort, plus puissant. Je lève les yeux au ciel ; il n’aborde plus sa jolie couleur bleutée mais est désormais d’un morose gris. Le vent souffle contre les parois, contre mon corps qui ne bouge pas. Je suis toujours accoudée à cette rambarde d’un blanc vieilli, le regard rivé sur ce qui m’entoure. Je veux ancrer chacune des images qui traversent mes iris céruléennes, ne jamais les oublier.

Soudain, un grondement déchire les entrailles de la terre. Il est lointain, mais à chacun de ses cris de douleurs, il se rapproche de plus en plus. Il me rattrape et je ne peux pas m’enfuir. Le sol finit par craquer sous mes pieds, formant un trou béant, une brèche dont je ne peux voir le fond. La douleur me transperce de part et d’autre ; elle me déchire sans pitié. C’est le fracassement du feu contre la terre, de la terre contre la mer, et de la mer contre l’air.

J’ai longtemps hésité avant d’embarquer sur ce bateau. Parce qu’il est plus facile de renoncer que d’essayer même si on doit échouer au bout du compte. Sans plus aucunes attaches, j’ai pris la décision de devenir celle que je suis, et même si je meurs, je sais que j’aurai fait ce pourquoi je devais vivre. Ce bateau devait m’emmener vers une nouvelle étape de ma vie, de ma destinée, et j’étais persuadée que je ne pourrais qu’en revenir gagnante.

Je me trompais. Je ne pouvais pas combattre les lois de la nature. J’étais impuissante face à cette force surpuissante. Elle est comme un monstre sombre aux dents lacérées dont on ne peut échapper. Elle me regarde, ses yeux plus sombres que l’obscurité. Je ne peux pas lui échapper.

Tout me parait n’être qu’un rêve, mais je sais que tout est réel. Je sais que je ne vais pas me réveiller. Je ne peux pas fermer les yeux, je ne peux plus bouger, ni même hurler. Rien ne me retient, pourtant je lutte.

Et puis, le noir m’engloutit. Le monstre m’a eu ; il m’a détruit…

*

J’ai mal à la tête.

La douleur me vrille le crâne comme s’il allait exploser en mille morceaux. Les yeux clos, je me fie à mes autres sens pour me situer. Mes ongles s’enfoncent dans une texture granuleuse ; une brume de chaleur enveloppe mon corps. Je sens le soleil brûler chaque pore de ma peau. Une odeur de sel marin vint flatter mon odorat. J’entends le bruit des vagues qui s’écrasent dans la mer et les goélands qui crient dans le ciel.

J’ouvre enfin les yeux.

Mes poumons se remplissent d’air frais comme si j’avais été en apnée durant tout ce temps. Le ciel, d’un intense bleu, me brûle les rétines et, rapidement, de petits points viennent gâcher ma vision. Je tousse jusqu’à m’en faire mal. Une tâche de sang vint éclabousser mon jeans crasseux et déchiré.

Je me redresse à l’aide de mes coudes. Une grimace de douleur déforme mon visage. Je tends une main vers ma tempe droite ; du sang s’écoule d’une plaie encore fraîche. Je me lève, doucement, pour éviter que ma tête ne tourne trop. Mes jambes peinent à retenir le poids de mon corps et je vacille durant un court instant avant de retrouver mon équilibre. Je tousse encore. Un filet de sang glisse entre mes lèvres et s’écrasent dans le sable blanc.

Je comprends, alors, où je me trouve ; en plein milieu d’une étendue de sable, au bord de l’océan. Je me retourne : il y a ce genre de forêt si sombre que l’intérieur n’est même pas visible malgré l’intense lumière de la journée.

Je connais le protocole après une perte de connaissance. La première chose à faire et de se remémorer notre identité, puis du lieu où nous nous trouvions ainsi que des derniers événements survenus si cela est possible.

Alexandra – Alex – Malkovich. Je me trouvais sur le pont d’un bateau, accoudée à la rambarde, mon regard rivé vers l’horizon. Je me souviens du souffle du vent contre ma peau, le goût de l’eau dans ma bouche, puis celle du sang. Puis, plus rien. Le trou noir.

Un vague souvenir de hurlements me revient en mémoire, mais je ne peux pas déterminer s’il s’agissait de cris de détresse ou d’enfants un peu trop bruyants.

Je reste un moment sans bouger, ni même véritablement penser. Puis, mes muscles se mettent en mouvement, me renvoyant directement sur Terre. Debout, dans le sable chaud, je regarde tout autour de moi. Je suis persuadée que je possédais un sac à dos – mon unique bagage – mais je ne l’aperçois nulle part.

Les larmes brouillent ma vision, plus de rage que de tristesse. Je cligne à peine des yeux qu’elles sont déjà chassées.

Toujours cacher ses émotions.

J’avance de quelques pas. Je n’ai pas énormément de choix. L’océan m’entoure, et la forêt me fait face. Je devine que j’ai échoué sur une île. Déserte ou non, je ne serais le dire. J’essaye d’apercevoir de la fumée qui trahirait une présence humaine, mais l’horizon est dissimulé par les feuillages des arbres.

Soudainement, j’entends un bruit. Ce ne sont plus seulement les vagues au loin ni les volatiles au-dessus de ma tête. Ce sont des murmures… Puis, les voix s’intensifient.

Je comprends, alors, que je ne suis pas seule. Et si cette perspective aurait dû me réjouir, ce fut tout son contraire. Et si ces personnes qui approchaient étaient là pour me tuer ?


Hello, les amis ! ☺ Comment allez-vous ?

Je vous propose un texte un petit peu spécial, aujourd’hui, puisqu’il s’agit du premier chapitre d’une histoire que je suis en train de rédiger et qui s’intitulera « Inferno ».

Si je vous partage ce chapitre, c’est avant tout pour avoir votre avis. En effet, je ne suis pas entièrement sûre de moi et vos commentaires m’aideraient beaucoup, d’autant plus que je ne suis qu’au début de la rédaction de cette histoire. N’hésitez pas non plus si vous remarquez des fautes d’orthographe ou de conjugaison car je ne suis pas du tout infaillible à ce niveau-là.

Je vous remercie d’avance pour vos commentaires qui me tiennent énormément à cœur.

A bientôt 😘

Publicités

22 réflexions sur “✍ Sur l’enfer où je me promène

  1. histoirescecile13 dit :

    Coucou ma chère Alessandra ! J’espère que tu vas bien. Je suis vraiment désolée pour mon absence sur WordPress. Je n’aime pas trop m’étendre à ce sujet mais sache que je n’oublie pas ton histoire que j’étais en train de lire jusqu’au mois de Mars. Je ne manquerai pas de lire la suite comme promis et en général je tiens toujours mes promesses tôt ou tard. En ce qui concerne ta nouvelle histoire. Ça me parle beaucoup et étant native d’une certaine île alors j’adhère totalement à ton texte. Je le trouve très intéressant et bien entendu j’imagine ta propre suite dans ma tête….et je dois dire que l’imagination est vraiment au rendez vous pour ce type d’histoires…. J’adore….et je suis certaine que tu nous feras palpiter sans aucun problème. Je te soutiens à sang pour sang ! Je fais exprès de faire ce jeu de mots car…car ton texte est digne d’être un thriller qui va casser la baraque ! Je t’embrasse bien fort mon Alessandra !😗💖💔💕💗💟

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Ma Cécilou ♥ J’espère aussi que tu vas bien 🙂 et ne t’en fais pas pour ton absence sur WordPress, même si tu me manques énormément, je me doute que tu as ta vie sur le côté, j’espère simplement qu’il n’y a rien de trop grave ♥ et je comprends entièrement que tu ne veuilles pas t’étendre sur le sujet, sache juste que je suis là au besoin ♥ Concernant mon histoire, prend tout le temps qu’il te faut pour lire 🙂
      J’espère que cette nouvelle histoire sera bien ☺ je la rédige actuellement, mais dès qu’elle sera complète, je la publierai sans doute sur WordPress 🙂 j’aime beaucoup ton jeu de mot, très sympa ! 😀
      Je t’embrasse aussi ma Cécilou ♥ gros bisous et prend grand soin de toi ♥

      Aimé par 1 personne

  2. paulinelaloux dit :

    Wouaaaa 💟 J’adore !
    Pour la première partie de ton chapitre, j’essayais de trouver un mot pour qualifier mon ressenti. Je voulais trouver un mot qui signifiait « retenir sa respiration » et puis tu as écrit le mot « apnée », exactement le mot que je cherchais. Pendant toute la première partie du texte, on a l’impression d’être en apnée et on attend le moment où on remonte à la surface… Après la seconde partie est plus « réaliste », plus terre à terre. J’aime beaucoup ce contraste. (Bon maintenant c’est mon interprétation, mais tu me diras si elle t’a fait rire ou si c’est proche de ce que tu voulais faire 😉)
    Dans tous les cas, j’aime beaucoup ton premier chapitre, j’aime énormément les mots que tu emploies (surtout dans la première partie, ça capte directement l’attention).
    Je ne sais pas s’il faut changer quelque chose (toi seule peux en juger en fonction des prochains chapitres 😛). Mais moi je valide, c’est un très bon chapitre. Pour quelqu’un qui n’a plus trop d’inspiration et qui met un peu se temps, je trouve que ça te va très bien parce que c’est très réussi !
    Gros bisous 💟

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Owww merci beaucoup 😍
      Ton interprétation ne me fait pas du tout rire, au contraire ^^ En fait, au début, le chapitre était constitué uniquement de la 2ème partie mais je le trouvais un peu… je ne sais pas, il manquait quelque chose. Et puis, les mots de la 1ère partie me sont venus tout seul et ça a donné ça. Je ne savais pas trop si je devais mettre les deux parties ensembles parce que j’avais peur que cette contraste, justement, soit trop visible. Ton commentaire me rassure 🙂 enfin, de savoir que ça ne choque pas mais qu’on aime cette « particularité », c’est cool :p
      Merci beaucoup en tout cas ♥ je ne sais pas encore si je vais changer quelque chose ou pas, je vais d’abord me concentrer au deuxième chapitre qui n’avance pas beaucoup lol Haha je t’assure que je manque d’inspiration :p juste des fois où les mots s’écrivent tout seul :p
      Gros bisous 😘

      Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha c’est drôle (intéressant en fait) de savoir que tu as écrit la deuxième partie avant la première. C’est ce genre de chose que les lecteurs ne savent pas et pourtant c’est tellement intéressant 😊 Parfois, j’aimerais que les auteurs écrivent une partie supplémentaire dans leur livre où ils expliquent certaines particularités de leur histoire, certains passages écrits d’une certaine manière à tel moment,… Connaître un peu l’envers du décor ^^ (tiens, je tiens peut-être le thème d’un nouveau petit texte ! *Note à moi-même* 😂)
        Non, le contraste est super je trouve ! Et comme tu vois, ça permet au lecteur d’interpréter ton texte en fonction de son imagination… C’est plutôt cool je trouve !
        Héhé, la décision t’appartient mais c’est sûr que c’est mieux d’avoir un deuxième chapitre 😅
        Bisous 😘

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Ah oui, tu trouves ? 🙂 C’est cool alors 😀
        Ohhh ça serait hyper intéressant d’avoir ce genre « d’envers du décor » 😮 j’adorerais savoir ce genre de choses aussi pour certains livres 🙂 les petites anecdotes d’écrivains ^^ Ohhh cool si tu prévois un texte là-dessus 😀 Note-le dans ta to-do-list :p
        ça va alors, tu me rassures ♥
        Je crois aussi :p Bisouus ♥

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Oui, franchement je pensais que tout était calculé et que tu avais écrit la première partie en premier et la deuxième partie en deuxième lieu 😅 Et je le répète, le contraste donne vachement bien 😊
        Oui, il y a des moments lorsque je lis un livre, je me demande comment il a pensé à écrire ça ou est-ce que l’idée lui est arrivée par hasrad ou est-ce que c’était calculé à l’avance,… etc.
        Haha, oui c’est écrit sur ma « to do list » ✔

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Haha et non :p dans la logique des choses, on se dit que les auteurs écrivent ce que le lecteur lit dans l’ordre. La vérité c’est certains auteurs écrivent même la fin avant le chapitre 1 😂 tu es le deuxième avis qui apprécie ce contraste 🙂 je suis contente que ça plaise 🙂 je vais essayer d’écrire la suite maintenant 😂 je suis juste un peu bloquée sur l’enchaînement des dialogues / actions et j’hésite à décrire les personnages un peu en « bloc » ou pas même si ça parait logique que la description se fasse en « bloc » vu le point de vue de l’histoire… Je vais déjà essayer de trouver l’enchaînement dialogues / actions puis je reviendrai aux descriptions des nouveaux personnages 😂
        Des fois, sur Internet, il y a des interviews et autres petits trucs qui répondent à ces questions mais pas pour tous les auteurs ni même pour tous les livres. C’est hyper intéressant à savoir 🙂 j’ai un fichier « anecdote » dans un vieux dossier d’histoire que je n’ai jamais terminé 😂😂
        Supeeer ☺

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha je sais et ça me fait sourire quand j’y pense. Quelqu’un qui écrit une enquête policière, je m’imagine bien qu’en général la personne sait déjà à l’avance le coupable (enfin, je crois… J’espère ^^)
        Ah bah voilà, deux avis positifs c’est cool ça ! 😀
        Ah, je te laisse y réfléchir, je suis sûr que tu feras les bons choix ! Je ne doute pas un seul instant que ce sera bien fait ♥ (Jusqu’ici, je n’ai jamais été déçue ;))
        Oui, il y avait un livre que j’ai dû lire pour l’école et puisque l’histoire était tirée de certains faits réels, il existait trois fins différentes (une rationnelle, une historique (si je peux dire ça comme ça… donc avec de vrais faits) et une fantastique si je me souviens bien :))… Je n’avais pas aimé l’histoire, mais je m’y suis tout de suite intéressée lorsque j’ai su que l’écriture du livre connaissait ses propres mystères :p
        Haha, pareil.. j’ai une farde avec des schémas, des notes que j’ai faites pour mes histoires non terminées :p

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Normalement, il est censé connaître le coupable, oui ! 😀 D’ailleurs, je voulais écrire un truc du genre policier / thriller mais avec de la psychologie et je connaissais déjà le coupable, l’histoire, etc. Sauf que pour l’écrire, c’était bien compliqué 😂 du coup, j’ai pas laissé tombé, mais j’ai mis de côté pour « plus tard » au cas où j’arrive à écrire quelque chose dans ce genre-là 😂
        Oui, c’est déjà bien ☺ j’essaye d’écrire la suite, mais j’avoue que certains détails me bloquent. J’ai l’impression qu’il manque un élément important à la trame de l’histoire et je n’arrive pas à le déterminer, du coup, je n’arrive pas non plus à écrire la suite :/ J’ai aussi voulu reprendre à zéro « War of hearts » parce que je trouve les deux premiers chapitres un peu « mou » même si j’aime bien certaines parties, mais je ne sais pas non plus comment démarrer 😂 bref, aucunes de mes histoires n’avancent en ce moment 😂
        J’espère que tu ne seras pas déçue :$ mais tu es choupinette de croire que ça sera bien fait ♥
        Ohhh, c’est plutôt « amusant » d’avoir 3 fins différentes 🙂 c’est vrai que ça peut aussi nous pousser vers quelque chose quand on sait qu’il y a des mystères derrière :p
        C’est le B à Ba des écrivains, selon moi 🙂 j’en parlais avec une amie sur son blog qui procède de cette même façon 🙂 et je connais une fille qui déteste absolument faire ce genre de fiche, sauf qu’encore récemment, elle cherchait à savoir si elle avait donner telle ou telle info (nom de famille, âge, …) ça ne lui aurait rien coûté de le noter dans un ficher, ça lui aurait prit 5 secondes :/ mais bon… Chacun ses méthodes hein ^^

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha excellent ! Tu es bien courageuse 😅 J’espère qu’un jour tu auras l’occasion de terminer ton histoire ! 😘
        Ah les détails… C’est chiant hein ?! 😣
        Haha, ce n’est pas moi qui te ferai de remarques… Mais je sais que tu es perfectionniste dans ce que tu fais, donc je ne doute pas que ce sera très bon lorsque tu publieras tes chapitres 😉
        Oui, mais j’ai arrêté de faire ça un moment et je me suis rendue compte qu’elle perte de temps c’était de rechercher à chaque fois pour retrouver certains éléments dans notre histoire, alors j’ai recommencé à faire des fiches 😏 Mais bien sûr, chacun procède comme il le souhaite 😊

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        J’espère déjà avoir l’occasion de la commencer :joy: (j’ai trouvé un module complémentaire pour avoir des smiley mais je ne sais pas s’ils s’affichent correctement, du coup, je teste :open_mouth: )
        Ouaip, les détails, c’est le pire truc ! 😣
        Perfectionniste est un mot qui revient assez souvent quand on parle de moi (ma phrase formulée ainsi fait un peu prétentieux mais pas du tout :joy: ) j’espère vraiment :flushed:
        Oui, c’est une grosse perte de temps alors que ça ne prend que 5 secondes de le noter vite fait dans un fichier ☺

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha j’espère pour toi aussi (non ça ne fonction pas trop ^^ : :joy ; :open_mouth ; :flushed,.. Comme ça tu vois ce que je lis :p)
        Haha, non pas du tout je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Mais c’est plutôt bien d’être perfectionniste, tant que ça t’est bénéfique 🙂
        Haha, moi aussi je ne prends que quelques secondes pour noter les éléments importants 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Ouaip, j’ai remarqué après avoir publié le commentaire que ça ne marchait pas mais, entre temps, j’ai trouvé un autre qui fonctionne, je suis contente 😃
        Oui, ça dépend :p le perfectionnisme est autant une qualité qu’un défaut de toute façon ☺

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha, en tout cas ton message m’avait bien fait rire… « Dis-moi si ça marche », j’étais là « Euh… Comment lui dire ? Non ça ne marche pas trop en fait :p »
        Oui, disons que j’ai toujours été impressionnée par les personnes perfectionnistes parce que d’un point de vue externe, il faut avoir de la volonté pour vouloir à tout pris atteindre la perfection dans ce qu’elles font et être déterminées. Aussi, je suis impressionnée parce que ça veut dire que ces personnes se remettent toujours en question en se disant qu’il y a toujours moyen de faire mieux. C’est un moyen de dépasser ses limites, donc j’ai de l’admiration pour ces personnes 🙂 Maintenant, c’est sûr qu’il m’arrive de me demander parfois si elles le vivent toujours bien. Parce qu’être perfectionniste, ça peut être destructeur, non ? Enfin, tu dois sûrement comprendre ce que je veux dire :p

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Hahaha 😂 J’ai espéré que ça fonctionne, mais non… 😂
        Ouaip, perfectionniste peut être destructeur 🙂 C’est pour ça que je ne me considère pas réellement comme perfectionniste car, oui, je suis assez déterminée à faire les choses bien, mais pas forcément les faire à la perfection non plus. Oui, je veux dépasser mes limites, oui, je me remets souvent en question… Mais je ne considère pas ça comme du perfectionnisme pour autant 🙂 Je veux dire, j’essaye de faire en sorte que ce que je fais me convienne, mais ça ne me détruit pas de ne pas y arriver 🙂
        Mais sinon, je comprends tout à fait ce que tu veux dire :p

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        Haha je te comprends (mais ça ne peut pas marcher à tout les coups :p)
        Oh mais c’est bien ça. Si ça te permet de te dépasser et de faire les choses bien, c’est génial ! ♥ En tout cas, ça te réussi bien d’être « perfectionniste » sans que ça ne te détruise 😉 On sent lorsqu’on lit tes textes qu’ils sont soignés et écrit avec beaucoup d’attention 🙂

        Aimé par 1 personne

      • paulinelaloux dit :

        C’est exactement ça ! On lit très facilement tes textes et en même temps il y a toujours quelque chose de spécial dans tes textes. Lorsqu’on fini notre lecture, on en ressort toujours avec quelque chose : une nouvelle émotion, une autre façon de voir les choses,…. ❤ J'ai toujours adorer ta façon d'écrire !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s