✍ Une amitié à tout prix

Souvent, j’ai pensé à tout mettre sur papier. J’ai toujours été de ceux qui préféraient écrire plutôt que de s’exprimer à voix haute, parce que les mots ancrés m’ont toujours parus plus profond, plus puissant, plus réels. Pourtant, j’avais beau cherché comment formuler mes pensées, rien ne me venait. C’était le tourbillon dans ma tête, le tourbillon sur ma feuille.

On dit qu’une histoire se raconte depuis le début, mais quel a été le nôtre ? Je me rappelle d’une journée ni très chaude ni très froide. Un ami en commun, un endroit en commun, et une rencontre hors du commun.

On ne s’est plus jamais quittée.

Plus les journées s’écoulaient, et plus tu réussissais à transpercer la barrière autour de mon cœur. Celle qui interdisait l’accès à qui que ce soit par peur d’être en danger. Je t’ai laissé entré, les bras grands ouverts. Tu es devenu mon duo, mon double.

Tu étais tout, celle pour qui j’aurais parcouru le monde, celle pour qui j’aurais sacrifié ma vie.

On en a vécu des choses, toi et moi. Est-ce que tu y penses, parfois ? J’y pense, parfois. Je me rappelle de tous les bons moments. De nos éclats de rires à nos éclats de larmes. Tu étais l’épaule réconfortante sur laquelle je pouvais m’appuyer. J’étais celle qui aurait tout fait pour te protéger.

Tu étais tout. Pourtant, un jour, tu t’es emparée de ce couteau. Longue lame bien brillante qui te donnait envie de la prendre dans tes mains plus si innocentes. Tu as voulu essayé, alors tu m’as poignardé. Dans le dos alors que de face tu me souriais.

Je n’ai pas senti la douleur tout de suite. J’aurais peut-être dû. On dit toujours qu’il vaut mieux arracher le sparadrap d’un coup sec, que ça fera mal une fois et puis plus jamais.

J’y ai été par étape, incapable de réaliser que tu étais celle qui tenait le couteau, celle qui venait de me blesser. Celle qui venait de me détruire.

Tu étais tout. Mon duo, mon double, ma sœur.

J’aurais tant fait pour toi. Mais tu m’as trahie. Et aujourd’hui, j’entends tes larmes à l’autre bout du monde, et je repense à toutes les fois où tu m’as épaulée lorsque les miennes coulaient. J’aimerais être là pour toi, comme avant, reprendre les choses à zéro, te pardonner.

Tu n’as pas perdu mon amitié. Tu as perdu ma confiance. Et tu l’as toujours su : retrouver ma confiance est mission impossible. Pourtant, tu as pris ce risque et tu as perdu.

Notre amitié avait tant de valeur à mes yeux, et ne croit pas que je n’ai aucune peine à te dire adieu. Mais ne vaut-il pas mieux garder de bons souvenirs malgré cette trahison amère plutôt que de redonner une change et détruire le peu de bonnes choses qui nous reliaient encore ?

Tu me manques, parfois. Je pense à toi, parfois. Je pense à notre amitié, parfois, à celles qu’on aurait été aujourd’hui si on avait avancé ensemble. Mais à chaque fois que je pense à tout ça, je ne peux pas oublier la douleur qui l’accompagne. Je ne peux pas oublier la trahison, ni la pardonner.

Alors, je te dis adieu parce qu’une amitié à tout prix : oui. Mais une amitié au prix de la souffrance : non.

Publicités

21 réflexions sur “✍ Une amitié à tout prix

  1. histoirescecile13 dit :

    Coucou ma petite plume magique ! J’espère que tu vas bien. Je pensais à toi. Je viens aussi de lire cet article…Je trouve que tu as eu grandement raison de mettre les points sur les I comme on dit…Chose étrange ou pas d’ailleurs ; souvent certaines personnes vous poussent à les éjecter de votre vie…moi je dis qu’ils le font exprès. …et finalement c’est à soi même de faire le sale travail….c’est à dire couper la pomme en deux et jeter les pépins au passage…lorsqu’une personne te méprise en amitié ; il vaut mieux s’en séparer…c’est un acte de bravoure finalement car l’autre vous méprise tellement qu’il n’est pas capable de le faire et quelle lâcheté de sa part ! Je t’embrasse bien fort mon Alessandra…Joyeux Noël 😚😚😚😚😚😚😍😍😍❤💘 avec plein de bisous à la chantilly !

    Aimé par 1 personne

  2. Pauline ♥ dit :

    Quelle beau texte Alessandra 😊 Comme toujours, tu sais mettre des mots à ce que tu ressens. J’aime la simplicité avec laquelle tu présentes cette amitié… Belle, triste et compliquée.
    C’est « drôle » comme j’aurais très bien pu écrire ce texte. 😉
    Chaque ligne et chaque mot de ton texte me touche parce que je te comprends. C’est impossible d’effacer un lien pareil et pourtant, il faut faire un choix (certes compliqué, mais courageux) : celui de laisser s’en aller une personne qui a beaucoup compté pour toi et qui comptera toujours beaucoup pour toi, mais que tu ne peux pas garder comme amie parce que tu sais que c’est te faire du mal pour rien. Très beau texte ma Alessandra, c’est aussi pour ça que je t’aime fort, c’est parce que tu sais te montrer forte et courageuse dans ces moments-là. Bisous 😘

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Merci beaucoup ma Paulinou 😍 (j’aimerais vraiment ce smiley avec ces larmes → 😭 en plus des cœurs)
      Je t’avoue que j’ai écris ça tellement à la va-vite. Enfin, le début de mon texte le dit bien : j’ai cherché les mots sans vraiment les trouver.
      C’est vrai que tu aurais très bien pu écrire ce texte puisque tu as eu une « rupture » amicale récemment 😕
      Je t’avoue aussi que j’ai fait mon choix en écrivant mon texte. J’ai répondu à ma propre question en rédigeant ces quelques phrases… J’ai hésité, vraiment beaucoup. Mais ça serait contre mes principes parce que je ne laisse jamais à personne la possibilité de me poignarder une seconde fois dans le dos… Mais en même temps, je suis pour laisser une seconde chance aux gens parce que l’erreur est humaine… Du coup, j’étais vraiment prise entre deux positions opposées et ça a été dure d’aller définitivement vers l’une ou l’autre. Le pire, c’est qu’avec cette amie, on n’en n’a jamais parlé. Dans ma tête, désormais, c’est clair. Mais on n’en n’a pas parlé et je ne sais pas si je serais capable de lui envoyer un message… A vrai dire, ça fait plus d’1 an que cette situation perdure et que nous n’avons plus de contact, elle et moi. Si j’ai pris ma décision maintenant, c’est parce que je suis tombée par hasard sur un message qui disait que je lui manquais et qu’on s’était disputé « pour une connerie ; à cause d’une autre fille ». Parfois, je me demande si elle sait vraiment pourquoi je lui en veux, si elle comprends qu’elle m’a trahie, à mes yeux… 😕
      Bref, je me suis encore égarée à faire un long commentaire mais depuis le début de mes questionnements, j’avais besoin d’en parler sans savoir réellement quoi dire…
      Merci beaucoup 💕💕
      Je ne suis pas si forte ni courageuse 💕 je pense même être faible… J’apprends petit à petit à « éteindre mes émotions », pas pour ne pas les ressentir car je pense que c’est important de le faire, mais plutôt dans le sens où j’apprends à les contrôler… Breeef, merci beaucoup 💕💕

      Aimé par 1 personne

      • Pauline ♥ dit :

        Comment j’ai pu attendre autant de temps avant de te répondre ?? 😨
        Oui, un smiley qui pleure avec des coeurs dans les yeux, ça devrait exister 😊
        Oh c’est drôle, j’ai récemment fait cette conclusion : l’écriture nous permet parfois de répondre à des questions auxquelles on n’est jamais arrivé à répondre parce que l’écriture pousse notre réflexion toujours plus loin 😉
        Je te comprends tout à fait fait… C’est dur de faire un choix entre offrir une seconde chance et tourner le dos à ce qui nous a fait mal.
        C’est tellement frustrant de ne pas pouvoir revenir sur ce qu’il s’est passé… Il y a comme des morceaux de puzzle qui manquent.
        Ah, souvent la personne n’est même pas consciente de tout le mal qu’elle a pu faire.
        Personnellement, mon « ex-amie » ne se rend pas compte de la méchanceté des mots qu’elle a pu me dire. Et je pense que la phrase « tu m’as pourri ma vie » ou encore une qui disait qu’elle n’avait, depuis longtemps, plus aucun espoir pour notre amitié, mais qu’elle a fait semblant que tout allait bien pour faire bonne impression auprès de nos amies en commun. Personnellement, j’ai garder des screenshots de ses messages pour me rappeler (dans les moments compliqués) que j’ai raison de ne plus vouloir être amie avec elle et que j’ai raison de tirer un trait sur notre « amitié ».
        J’aime bien quand tu dis « éteindre mes émotions » parce que je suis exactement dans cet état d’esprit depuis quelques mois maintenant. Donc je te comprends 😅

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Euuuuuh parce que c’étaient les fêtes de Noël ? 😊
        C’est tout à fait vrai 🙂 l’écriture est aussi considéré comme une thérapie, c’est bien la preuve 😊
        Je n’ai malheureusement pas de screenshot pour ma part 😦 mais je trouve ça super que tu aies gardés les messages qu’elle t’avait envoyé. Ces mots sont très blessants ! Comment n’a-t-elle pas pu s’en rendre compte ? 😠
        Haha 😅 Parfois, j’ai l’impression que tu marches dans mes pas, que tu es juste au commencement de mon chemin, c’est trop bizarre 😅

        Aimé par 1 personne

      • Pauline ♥ dit :

        Ça a sûrement joué un petit peu 😅
        Oui, franchement je me porte beaucoup mieux depuis que je tiens mon blog 😊
        Ce n’est pas grave, tant que tu sais toujours pour quelles raisons tu lui en « veux », c’est le principal !
        Oui, ça m’aide d’avoir ces screenshots. Parce que, quand je vois comment elle a parlé de nos amies en commun et comment elles lui ont toutes pardonnée, je doute parfois de moi. Je me dis que je suis peut-être un peu excessive et puis je relis les captures et je « relève le menton » 😅
        Oh, elle ne s’en rend toujours pas compte. Elle me parle comme si de rien n’était alors que je l’ignore la plupart du temps.
        Haha, c’est tout à fait possible… Au cas où, tu pourrais m’expliquer ce que je vais vivre ces prochaines années (histoire de me préparer mentalement 😂)

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Hihi surement 😚
        Tant mieux, c’est le principal 🙂 Moi aussi, je me sens mieux depuis que je l’ai 🙂 Wattpad m’avait pas mal aidé aussi, au début, mais maintenant, c’est vraiment mon blog qui me fait me sentir bien 🙂
        Oui… Voilà 🙂 je sais tout à fait pourquoi je lui en veut, donc voilà 🙂
        Haha je peux comprendre :p quand t’es la seule à ne pas pardonner, t’as l’impression d’avoir tort, alors que pas forcément :p
        Tu m’étonnes que tu l’ignores après ça :/
        Ouuuhh, alors… désolée, mais ce n’est pas très réjouissant 🙁 tu vas beaucoup douter de toi, et de tes choix. Tu vas te demander si tu as bien fait de choisir ce que tu as choisi de faire, tu vas te remettre en question très régulièrement parce que le regard des autres te fait douter de toi (alors qu’il ne devrait pas! mais, ça, tu l’apprendras plus tard). Finalement, tu seras fière d’avoir fait ce que tu as fais, et tous les obstacles ne seront que de très bonnes leçons qui te feront grandir 😤 Ensuite, tu chercheras du boulot et tu déprimeras de nouveau jusqu’au jour où tu en trouveras (je suppose 😂) et tu rencontreras peut-être quelqu’un qui va t’apporter cette dose d’espoir en ne prononçant que le mot le plus banal du monde, et à chaque fois que ça n’ira pas, tu penseras à ce mot tout simple que cette personne toute particulière t’aura dit, et tu iras mieux 😊 voilà, et là, tu es dans ma situation actuelle 😂

        Aimé par 1 personne

      • Pauline ♥ dit :

        Le blog, c’est la vie ! 😱😍
        Juste créer son petit univers et partager avec les autres, c’est un vrai bonheur !
        C’est le principal… 😘
        Oui, je doute beaucoup (comme toi, si j’ai bien compris 😄)
        Eh bien merci Madame Irma ! 🔮
        J’ai hâte de vivre mes prochaines années dans le doute 😅 Mais tu seras là, donc ça devrait aller 😘

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Tellement 😍
        Haha, je pense que tout le monde passe par une période de doute 🙂 c’est normal et sain de se poser des questions de temps à autre 🙂
        Hihi de rien, Madame Irma est fière d’avoir révéler ses visions 😂 (→ 🚪)
        Haha j’espère surtout que tes années seront plus belles que celles que j’ai vécues :p mais c’est vrai que j’étais seule, et moi je serai là pour toi 💕💕

        Aimé par 1 personne

  3. sweetflamantrose dit :

    C’est touchant et courageux de ta part, il faut pouvoir faire le tri dans nos sentiments et distinguer ce qui nous fait du bien de ce qui nous fait souffrir. Choisir c’est renoncer mais ca n’empeche pas les bons souvenirs. On vit parfois des histoires d’amitié comme de grandes histoires d’amour…

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Merci beaucoup 🙂
      Cela fait quelques jours que je n’arrivais pas à choisir parce que, comme tu le dis très bien « Choisir, c’est renoncer » et je pense que je n’arrivais pas à prendre cette responsabilité. J’aurais préféré qu’elle la prenne de son côté. Même si, dans un sens, m’avoir trahi a bien révélé son choix… Même si je sais qu’elle le regrette aujourd’hui. Pire, je crois qu’elle ne comprend pas l’ampleur de son acte…
      Et oui, parfois les histoires d’amitié sont même plus fortes que des histoires d’amour…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s