« Nos faces cachées » de Amy Harmon

★★★★☆

Résumé :

Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu’aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le cœur. Le genre de beauté que l’on retrouve en couverture de romances, et c’est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu’à ce qu’il ne le soit plus… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…


Cela faisait quelques mois que ce roman se trouvait dans ma liste de romans que je souhaitais découvrir, depuis que j’étais tombée par pur hasard sur le résumé qui m’avait intriguée. Pourtant, je n’ai pas de suite osé franchir le cap parce que les romans Young adulte ne sont pas spécialement mes lectures habituelles. De plus, j’ai eu l’occasion de lire les premières pages et la manière dont cela était rédigé m’avait quelque peu freinée…

Je me suis finalement lancée et c’est sans aucun regret puisque c’est une très belle surprise !

Nous suivons l’histoire de Fern et d’Ambrose, deux jeunes lycéens de dernière année qui vivent à Hannah Lake, en Pennsylvanie. Fern est le genre de fille que personne ne remarque : petite, rousse, appareil dentaire, lunettes qui grossissent ses yeux, … Elle n’a aucune confiance en elle parce qu’elle sait qu’elle est moche. Quant à Ambrose, il est son exact opposé : séduisant, sportif, populaire, admiré de tous…

Le début est un peu difficile car le rythme est assez lent puisqu’il met en place le contexte et les personnages et est ponctué par plusieurs flashbacks qui nous feront mieux comprendre les liens qui unissent les différents personnages. Les flashbacks seront d’ailleurs repris tout au long du roman, et c’est un point qui m’a un peu gênée puisque je n’étais jamais motivée à les lire. Malgré tout, je n’en n’ai passé aucun et, en les lisant, je ne les ai jamais réellement trouvé désagréables à découvrir.

L’histoire prend place en 2001, et les événements du 11 septembre vont bouleverser à jamais la vie des personnages. Mais celui qui semble le plus touché, c’est Ambrose. Après mûres réflexions de sa part, il va prendre une décision lourde de conséquences : il va rejoindre l’armée. Mais cela, il ne le fera pas seul puisque ses quatre meilleurs amis le suivront également jusqu’en Irak, là où les troupes américaines ont été déployées.

Amy Harmon aborde des thèmes très forts : la beauté, la laideur, l’amitié, l’amour, la maladie, le passage à l’âge adulte, la guerre, la perte d’identité, le deuil…  Et le tout en véhiculant des messages de tolérances et d’acceptation de soi.

Ce roman est écrit avec une plume fluide, sensible, presque légère malgré des thèmes forts. La lecture est très rapide parce qu’on ne peut pas s’empêcher de tourner les pages afin de s’imprégner encore un peu plus de cette atmosphère tantôt joyeuse, tantôt tragique.

J’ai apprécié le personnage de Fern. Elle est une jeune fille qui s’est toujours sentie moche, qui s’enferme dans des romans, qui rêve de devenir écrivain. Au delà de ça, elle est intelligente, plus forte que ce qu’elle ne pourrait le penser, elle ferait beaucoup pour ses amis, et elle est aussi sensible. Tous des traits de caractère qui ne peuvent que la rendre attachante.

Bailey – le cousin et meilleur ami de Fern – m’a beaucoup touchée, notamment à cause de sa maladie. Il est atteint de la myopie de Duchenne et je n’ai pas pu m’empêcher de penser à l’un de mes amis décédé de cette même maladie. J’ai adoré la joie de vivre que dégage Bailey malgré sa certitude de mourir jeune. Il a été une bouffée d’air tout au long du roman. Grâce à lui, nous relativisons, nous apprenons à voir les choses autrement et on ne peut que vouloir profiter de la vie au maximum car celle-ci peut s’arrêter à tout moment.

Concernant Ambrose, je suis davantage mitigée. En réalité, je ne sais pas si j’ai apprécié ou non son personnage. Je pense, et c’est un point que je reproche à ce roman, que les personnages de manière générale manquaient tous un peu de profondeur, et cela m’a davantage gênée pour Ambrose que je n’ai pas totalement réussi à comprendre à être touchée par son histoire pourtant très touchante…

J’aurais aimé que certains sujets soient davantage approfondis. Notamment, concernant la guerre et l’engagement. Ambrose décide de rejoindre l’armée pour des raisons qui me paraissent surfaites, et c’est dommage parce que ce n’est pas une décision à prendre à la légère.

Malgré quelques points négatifs, je suis ravie d’avoir osé découvrir cette histoire. Elle m’a happée, déchirée, émue. Le côté « romance » n’est que très peu présent, contrairement à ce que j’aurais pu croire au début, et ce n’est pas plus mal puisque je ne suis pas friande de ce genre de romans à la base.

Publicités

10 réflexions sur “« Nos faces cachées » de Amy Harmon

  1. Pauline ♥ dit :

    Je ne comprends pas comment ça se fait que tout le monde parle de ce livre et que je ne l’ai jamais vu dans la librairie (ou du moins, je n’y ai jamais prêté attention) 😅 Tout le monde en parle du WordPress et maintenant, j’ai aussi envie de le lire !
    L’histoire a l’air super… Au départ quand tu parlais d’une fille moche et solitaire et d’un garçon beau et populaire, je me suis dit « super, encore un de ces romans young-adults qui reprend les mêmes idées » et après, l’histoire me paraissait plus intéressante ! 😊
    J’ai adoré ta façon de présenter les choses, on est bien évidemment touchés lorsque tu parles (rapidement, mais on s’arrête quand même dessus) de ton ami…
    Je pense que ce livre sera une de mes prochaines lectures 😋

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Haha je ne sais pas, mais je l’ai découvert sur la blogosphère aussi 😃 je ne l’avais jamais vu en librairie non plus :p
      Au début, j’ai aussi cru que ça allait être le genre d’histoire ultra clichée, mais pas du tout, en fait 😀
      Oui… J’étais « obligée » de le citer, parce que c’était comme s’il avait eu le rôle dans ce roman 🙂
      Super si tu le lis 😀

      Aimé par 1 personne

      • Pauline ♥ dit :

        Mais oui, tu étais la 3ème à en parler jusqu’à ce que je tombe sur une 4eme personne encore après 😄
        Et de fait, certains (comme toi) avaient peur de tomber dans le cliché et finalement ont beaucoup appréciés l’histoire 😊
        Oui, c’était bien de le faire ✨
        Ce ne sera pas pour tout de suite, mais c’est noté !

        Aimé par 1 personne

      • Alessandra dit :

        Haha trop fort 😄
        Ahh, j’étais pas la seule dans ce cas 😄 mais c’est vrai qu’à première vue, on peut vraiment croire que ça va être cliché d’où l’excellent surprise finalement ^^
        Hihi super 😀 j’aime bien quand on me dit que, grâce à mes chroniques, on a envie de découvrir un livre 😀

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s