« Nil » par Lynne Matson

★★★☆☆

Résumé :

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort. Le compte à rebours a déjà commencé…


Ce roman figurait dans ma Wishlist livresque depuis quelques mois. J’ai été intriguée par son résumé assez mystérieux, mais aussi par la couverture que je trouve plutôt jolie. Afin de me faire un peu plus une idée, j’ai lu de nombreuses chroniques et j’ai malheureusement eu de moins en moins envie de découvrir ce roman… Mais je pars du principe que lorsqu’un livre nous attire, c’est toujours plus intéressant de se faire son propre avis ! Malgré tout, j’ai démarré ma lecture en étant mitigée, me demandant vraiment si j’allais accroché ou non…

Malheureusement, les déceptions de certains lecteurs ont également été miennes… Mais commençons par le début !

L’histoire est en deux narrations : nous avons droit au point de vue de Charley et de Thad, ce qui nous offre davantage de perspective et une vue plus vaste de l’univers dans lequel les personnages évoluent.

Charley est une jeune fille de 17 ans qui se retrouve mystérieusement « aspirée » par un chatoiement (c’est ainsi qu’elle appelle le phénomène) alors qu’elle se trouvait sur un parking d’un centre commercial. A son réveil, elle se retrouve dans un lieu complètement inconnu et… nue comme un ver ! La jeune fille survivra tant bien que mal, sans réellement trop prendre le temps d’explorer les alentours jusqu’au jour où elle tombera nez à nez avec Thad.

Thad, c’est un garçon d’aussi 17 ans, qui vit sur l’île depuis plus de 200 jours. Il est le leader de la Cité, le lieu où se sont recueillis plusieurs jeunes qui tentent de survivre tant bien que mal sur Nil – nom de l’île en question.

Charley et Thad se rencontrent et nous avons quelques réponses concernant l’île, les portes (ou chatoiements selon le terme employé par la jeune fille), la règle des 365 jours avant de mourir… Nous faisons également connaissance avec le règlement de la Cité. Si Charley décide d’y rester, elle devra aider à une tâche telle qu’elle soit. On apprend alors que certains jeunes ont quelques connaissances en médecine, en création de savon, etc. Bref, quelques petites compétences bien utiles à leur survie !

Je n’ai pas réussi à adhérer aux différents protagonistes. Les personnages secondaires m’ont paru presque dénué de sens. Ils étaient présents, mais n’apportaient pas ce petit truc en plus qui les auraient rendus bien plus intéressants. Charley est une jeune fille à laquelle on peut plus ou moins facilement s’attacher parce qu’elle est assez banale, en fin de compte. Thad est un leader qui prend beaucoup en considération l’avis des autres. Son but premier n’étant pas de diriger mais de survivre et d’aider à la survie de tous.

Seulement, lorsque Charley et Thad se rencontrent, on sait directement que l’histoire va tourner à la romance et cela m’a fortement dérangé. En soi, qu’une histoire d’amour se soit créer entre eux ne me dérangent pas, mais cela prend toute la place du livre alors que l’intrigue aurait pu être bien mieux menée. De plus, leur histoire est niaise à souhait. J’ai l’impression qu’ils tombent amoureux en un battement de cil, il n’y a aucune évolution entre eux, leurs répliques sont à la limite du ridicule… J’ai roulé des yeux à plusieurs reprises, c’est pour dire ! C’est totalement cliché, cela n’apporte rien ! Certes, leurs jours sont comptés, mais cela ne justifie pas tout, selon moi. Bref, j’ai détesté la partie du romance et, malheureusement, cela prend vraiment les 90 % du livre (voire plus, mais je reste gentille en donnant ce chiffre…)

La fin – sans vous la révéler – aurait pu être beaucoup mieux travaillée. Sachant qu’un tome 2 et 3 suivaient, l’auteure aurait très bien pu apporter un petit suspens qui nous aurait amener à vouloir suivre la suite de cette aventure…

Malgré tout, la plume de Lynne Matson est fluide, ce qui rend la lecture en elle-même agréable, ce qui justifie ma note à 3 étoiles. Je déplore vraiment le côté romance bien trop présent, les personnages que j’ai trouvé un peu trop fades, sans grand intérêt. Je n’ai pas frissonné à un seul instant, même lorsque j’aurais dû et qu’on sent que l’auteure voulait nous apporter ces frissons de suspens… J’ai quand même apprécié qu’elle n’ait pas peur de faire souffrir certains personnages, même si cela est quelque peu maladroit, mais je dis sans doute cela car je ne me suis attachée à aucun…

Cependant, d’après quelques chroniques sur le tome 2 que j’ai quand même lues, j’ai tout de même envie de le découvrir car il me semble plus élaboré au niveau de l’intrigue autour de Nil mais également au niveau de la profondeur des personnages.

Pour un premier roman, Lynne Matson ne se débrouille pas si mal. Je la trouve maladroite dans la chronologie de son roman, et j’aurais préféré que la romance soit moins présente, mais sa plume est agréable à lire, et me donne tout de même envie de garder son nom dans un coin de ma tête afin de suivre ses prochains romans…

Publicités

7 réflexions sur “« Nil » par Lynne Matson

  1. Pauline ♥ dit :

    Hey !! 😊
    Pour tout t’avouer, dans un premier je n’aimais pas trop la couverture et après avoir lu le résumé, j’ai un peu plus analysé la couverture et je l’ai trouvée plus intéressante que jolie (mais intéressante, il y a pas mal de détails qui rendent bien).
    Sinon, il est vrai qu’on se doute assez facilement que les deux personnages vont tomber amoureux l’un de l’autre.
    Honnêtement, quand je lis ta description, j’ai presque plus peur pour le garçon que pour la fille (puisqu’il ne reste plus que 165 jours pour lui avant de mourir). Je suis sûre que ça pourrait être une belle histoire…. Dommage si l’auteur a trop joué sur la romance 😕
    Pourtant le résumé promettais une histoire très intéressante (et différente de celles qu’on nous propose ces derniers temps) 😊
    Merci pour cet article 😘

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Hey 🙂 je vois ce que tu veux dire pour la couverture 🙂 je la trouve aussi intéressante au niveau des détails, bien travaillée 🙂 bon, je la trouve plutôt jolie aussi mais ça, c’est subjectif ^^
      L’histoire d’amour aurait pu être très belle si elle n’avait pas été aussi facile :/ c’est vraiment dommage, d’autant plus, comme tu le dis très bien, ça change un peu des dernières histoires proposées ces derniers :/ Le tome 2 m’attire quand même assez bien et, parait-il, l’histoire d’amour ne se fera pas du jour au lendemain (ce qui change du premier tome) mais à voir… ^^
      De rien, c’est toujours un plaisir de partager mes découvertes livresques 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s