✍ Amour perdu

Cher John,

Pendant de nombreuses années, trop pour que je ne puisse les comptées, j’ai tenté de t’écrire et enfin te révéler ce que j’ai toujours ressenti pour toi depuis que mon regard a accroché le tien pour la toute première fois. Durant tout ce temps, je n’ai cessé de griffonner quelques mots les uns à la suite des autres, en espérant bêtement que les phrases se formeraient d’elles-même et deviendraient notre hymne à l’amour. Mais quels sont les bons mots pour déclarer son amour inconditionnel à une personne qui n’est plus à nos côtés ?

Si tu savais à quel point je m’en veux de t’avoir laissé partir alors que je ne cherchais qu’à te retenir. Mes ridicules actions t’auront conduites à partir loin de moi, et je ne peux que m’en blâmer. J’ai toujours eu l’habitude que tout le monde finisse toujours par m’abandonner, mais s’il y avait une personne que j’aurais voulu ne jamais voir me quitter, c’était pourtant bien toi.

Je devrais t’en vouloir, ne serait-ce qu’un petit peu. T’en vouloir parce que tu m’avais fait la promesse que tu ne serais pas comme tous les autres. Que, toi, tu ne me quitterais pas. Tu me disais que je valais la peine d’être aimée, et je pensais sincèrement que tu m’aimais au moins aussi fort que moi je t’aimais. Sauf que tu es parti, comme tous les autres. Tu m’as laissée, seule, dans la pénombre, pour chasser mes démons les plus sournois. Je devrais te haïr. Alors pourquoi ne puis-je que t’aimer un peu plus fort à chaque seconde de ce fichu temps qui passe et qui m’éloigne plus qu’il ne me rapproche de toi.

Je t’aime. C’est dit, écrit, avouer. Mais il est trop tard. De mon vivant, mes lèvres n’ont jamais su former ces simples mots alors que mon cœur ne cessait de les crier à s’en briser. De mon vivant, parce que je suis morte depuis ton départ. Sans toi, je ne trouve plus de raison de respirer. Sans toi, je ne trouve plus de raison d’exister. La seule chose que je souhaite, c’est te retrouver. Aimerais-tu me revoir ? J’en doute, mais je garde espoir que, quelque part, au plus profond de ton être, tu aimerais être encore là, à côté de moi. Mais tes mots me hantent, et je ne peux m’empêcher de croire que tu préférerais que je reste éloignée de toi. Parce que quand quelqu’un s’en va, ce n’est pas pour être retrouvé, pas vrai ? N’était-ce pas ce que tu me répétais sans cesse ?

Dans mes songes, tu m’apparais souvent. Et quand j’ouvre les yeux, je peux encore voir les traits de ton visage comme si tu étais penché au-dessus de moi, prêt à sceller tes lèvres charnues aux miennes, prêt à m’aimer corps et âme, chair et sang. Puis, je cligne des paupières et ton image s’évapore dans un nuage de poussière qui me pique les yeux.

Je ne peux plus que me souvenir de l’angle de ta mâchoire que j’aimais tant embrasser, du goût de tes lèvres, de ton regard ténébreux qui m’envoutait, de l’odeur de ta peau. Et je ne peux plus que me souvenir des mouvements de ton corps contre le mien, qui nous permettait de ne faire qu’un.

Les souvenirs. Ce n’est plus que l’unique chose qu’il me reste de toi. Parfois, j’aimerais pouvoir les effacer de mon esprit, effacer ton image, effacer les sentiments que j’éprouve à ton égard. Et, parfois, j’aimerais ne jamais rien oublier de toi. Parfois, j’ai peur lorsqu’un petit détail de nos moments passés ensemble m’échappe. J’ai peur d’oublier le son de ta voix lorsque tu susurrais mon prénom au creux de mon cou. Le son de ta voix quand tu me disais m’aimer plus que tout.

J’aimerais que tu sois encore là, prêt de moi, fort et protecteur. J’aimerais pouvoir revenir en arrière, changer ces petits détails qui t’ont éloigné de moi à tout jamais. J’aimerais pouvoir te crier à m’en briser les cordes vocales tout l’amour que j’éprouve pour toi, et ma volonté la plus forte de ne pas t’éloigner de moi, de rester auprès de moi pour l’éternité.

Parfois, je cherche encore une solution pour tout arranger, comme si ton départ n’était qu’un mauvais rêve, une vilaine prémonition, une horrible vision. J’aimerais avoir encore le temps de te rattraper, de serrer ta main et te retenir de toutes mes forces, de tout mon corps, et de toute mon âme, te supplier de ne pas me quitter, t’implorer de rester.

Mais ce n’est pas un mauvais rêve, c’est un cauchemar éveillé. J’erre seule, sans toi pour me soutenir. Le monde continue de vivre autour de moi. Du bonheur qui scintille, pétille et m’aveugle. J’erre seule, comme une ombre prisonnière d’un entre-monde.

Où es-tu ? que je puisse te rejoindre…

Ta bien-aimée,

pour laquelle tu t’es sacrifié.

Publicités

17 réflexions sur “✍ Amour perdu

  1. Pauline ♥ dit :

    Heeeeey 😘 Trop désolée d’avoir mis autant de temps 🙈
    Il est trop beau ton texte… Je l’ai lu ce matin dans le bus et j’étais en train d’écouter une musique trop triste. J’avais presque envie de pleurer, haha 😅
    Je me demande comment t’es venue l’idée d’écrire ce texte. Est-ce que tu t’es basée sur ton vécu ou est-ce c’est tout a été inventé ?
    Je t’avouerais que je ne comprends pas très bien comment ils se sont quittés. Durant tout le texte on sent que la personne s’en veut et on a l’impression que c’est de sa faute. En même temps on peut lire qu’elle aurait tout fait pour le retenir et à la fin on comprend que la personne s’est sacrifiée… Est-ce que tu sais comment ils se sont séparés ou toi-même tu as préférés ne pas la savoir et tu as terminé ton histoire en laissant planner le mystère ? 😊
    En tout cas, très contente que tu nous aies partagé ce petit texte parce qu’il est très réussi ✨

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Hey, pas de soucis, tu lis quand tu veux 🙂
      Ohh tu écoutais quelle musique ? 🙂 Si c’était une musique triste, ça a dû te mettre dans l’ambiance encore plus 😜 Mais nooon, faut pas pleurer ❤️
      Je ne sais pas du tout d’où m’es venue l’idée de ce texte haha 😅 Je me suis laissée guidée par les mots que j’ai aligné et ça a donné ça 😅 Tout est inventé 😊 J’ai fait exprès qu’on ne comprenne pas très bien comment ils se sont quittés 🙂 j’avais envie que les gens se demandent s’ils se sont séparés ou si la personne est morte ou si c’est un sacrifice du genre la personne est partie et a sacrifié son amour, etc. Au fur et à mesure que j’écrivais, dans ma tête, je savais que la personne était morte 🙂 mais je n’ai pas voulu le dire clairement pour laisser planer le doute 🙂
      Merci beaucoup 😍 Je suis contente de voir qu’il plait, d’autant plus que ça fait longtemps que je n’arrivais plus à écrire quoique ce soit 😊

      Aimé par 1 personne

      • Pauline ♥ dit :

        Haha je ne sais plus 🙈 Mais c’était une chanson trop triste, je pense d’ailleurs que je l’ai Shazamer en regardant Pretty Little Liars 😂
        Oui, j’étais totalement plongée dans ma lecture ✨
        Ah, ça te va bien de te laisse guider par tes mots !
        Hihi tu aimes bien nous laisser dans le mystère 😝 Ça laisse à chaque lecteur le droit de se créer sa propre histoire… C’est sympa ! Ton texte est plus que réussi, ça m’a fait plaisir de te relire 😘

        Aimé par 1 personne

  2. la p'tite miss cachet derrière un livre dit :

    C’est très jolie franchement magnifique triste je suis désolé qu’il té laissé mais jolie de la manière dont tu l’as formulé !Tu ne méritais pas ça ça n’aurais pas dus arrivés mais c’est le cas et à pars désolé je ne sais pas formulé ma compassions .

    une p’tite question : ci ce n’est pas indiscret pourquoi ta t’il quitté ne répond pas a ça ci tu ne veux pas .

    Aimé par 1 personne

  3. MurielleMi dit :

    Ah les regrets et les remords …
    Ce qui est bien dans cette nouvelle, c’est qu’on peut imaginer ce que l’on veut : il a pu la quitter car il aimait une autre. Il a pu la quitter parce qu’il ne l’aimait plus… Pour finalement beaucoup de raisons … Ma petite tête à moi me dit, qu’il la quitté indépendamment de sa volonté. Il a dû la protéger et a perdu la vie contre la sienne … Ah l’amour!

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Ah, j’aime le fait que tu te demandes pourquoi il l’a quitté et que tu mettes en avant plusieurs possibilités 🙂 c’était le but recherché ^^
      Ta dernière supposition est correcte 🙂
      L’amour, c’est tellement complexe… 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. histoirescecile13 dit :

    Coucou ma douce Alexianou. Tu me manquais et je pensais beaucoup à toi ces derniers jours et que vois-je ce soir ? Un texte de toi. Et quel texte ! Vraiment magnifique ! Pur… Profond…ténébreux… par l’absence de cet être qui te manque tant. Cet amour perdu et que tu viens d’avouer en écritures. Venant de toi… une jeune femme qui ne dévoile que très peu de choses sur elle… je trouve ça beau…Et tu as bien fait de nous partager tant de profondeur d’âme sur ton blog. J’aime lorsque tu nous partages tes écrits. Je vois l’écrivaine en toi… Tous ces mots qui nous touchent… Vraiment chapeau ! Ta plume m’a fait chavirer ce soir. Et c’est vraiment sincère… J’en suis toute retournée. Ton texte est rempli de dualité : un amour avoué tardivement avec ce mélange de colère en toi puisqu’il est parti loin de toi… Merci pour ce joli moment de lecture ma douce plume. Je t’adore… Continue ainsi…tes écrits sont merveilleux… gros gros bisous mon Alexianou adorée 😙😚💜💕💕💖💗

    Aimé par 1 personne

    • Alessandra dit :

      Coucou ma Cécilou ♥ J’espère que tu vas bien ? 🙂 Je pensais aussi à toi ces derniers temps. Tes petits mots adorables me manquaient ; ils me réchauffent toujours le coeur ♥
      C’est un texte fictif, qui ne représente pas du tout ce que je pense 🙂 Je suis hyper contente que tu l’aies aimé 🙂 ça faisait un petit temps que j’étais en panne d’inspiration, et ce texte m’est apparu comme par magie 🙂
      Merci beaucoup pour tes jolis compliments ♥♥
      Je t’adore très fort ma suricate 💗
      Gros bisous 😘😘💛💙

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s