« Les outrepasseurs – La reine des neiges » (Tome 2) par Cindy van Wilder

★★★☆☆

Résumé :

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire.


Contrairement au premier tome de cette saga rédigée par Cindy van Wilder, nous revenons à un style beaucoup plus traditionnel, avec un roman découpé en chapitres. Nous suivons toujours l’histoire de Peter, ce jeune adolescent londonien qui a vu sa vie chamboulée lorsqu’on lui a parlé de son héritage quelque peu particulier… En effet, Peter est un Outrepasseur ! Descendants d’une des sept familles ayant été maudites par le Chasseur, un fé aux sombres desseins.

Dans ce second tome, nous retrouvons nos personnages 1 an après les événements du premier roman. Nous faisons alors connaissance avec leur nouveau quotidien très différent, ainsi que leurs relations qui ont évoluées. Chaque début de chapitre débute sur un extrait d’un ouvrage de la bibliothèque privée des Outrepasseurs, ce qui nous donne des indices supplémentaires sur cet étrange monde que nous ne connaissons pas, contrairement aux personnages qui en savent beaucoup plus.

Nous faisons également la connaissance de la Reine des neiges, cette fée aux puissants pouvoirs, et qui semble être une ennemie redoutable et bien plus vicieuse qu’à n’y paraître. Nous apprenons que, durant des siècles entiers, les Outrepasseurs ont combattus sans relâches leurs ennemies jurés : les fés. Ils les ont fait prisonniers et ont découvert une substance magique et puissante qui leur permet d’avoir une situation financière plus qu’aisée. Leurs vies semblent idéales. Pourtant, Peter ne semble pas s’y être accommodé… Nous voyons, alors, à travers ses yeux, le côté négatif et sombre des choses, et on se demande qui est le véritable ennemi. Les fés ou les Outrepasseurs ? Peter se met en tête de retrouver le Chasseur afin de faire annuler la malédiction qui pèse sur leurs familles. Un seul problème se pose, et il est de taille : personne n’a revu le Chasseur depuis de nombreux Siècles. De plus, Noble, le chef des Outrepasseurs, n’apprécie guère que l’héritier de la maison du Renard ne lui soit pas aussi fidèle qu’il le devrait.

J’ai apprécié ce second roman dans son ensemble. Cependant, j’ai beaucoup eu de mal à m’attacher aux personnages. Nous suivons plusieurs d’entre eux, ce qui parfois nous perd quant à l’évolution de leurs histoires respectives. Malgré la situation dans laquelle se trouve Peter, j’ai eu du mal à comprendre son ressenti concernant les fés. Selon moi, il manquait de profondeur dans les sentiments des personnages. Les moments de suspens sont faibles, et je n’ai été que rarement surprise. J’aurais aimé davantage faire la connaissance de la Reine des neiges, d’autant plus que ce tome porte son nom. Selon moi, elle aurait dû être un personnage bien plus important et mit en avant, ce qui n’a pas été le cas.

Nous retrouvons les personnages 1 an après les événements du premier tome, mais le lecteur n’a pas suivi avec eux leurs évolutions. Du coup, j’ai eu du mal à accrocher avec leurs relations. J’ai tout de même beaucoup apprécié Scrooge, le renard de Peter, qui apporte quelques répliques agréables à lire. J’aurais tout de même souhaité qu’il soit beaucoup plus présent, et qu’on ressente autant que Peter son omniprésence. Noble est un personnage complexe, et celui que j’ai trouvé le mieux approfondi. J’ai réussi à avoir de l’empathie pour lui, puis le haïr, puis de nouveau le comprendre, ainsi de suite. Son personnage est si complexe à cerner qu’on ne sait pas si on doit l’aimer ou le détester, et c’est ce qui fait son attrait.

De manière générale, Cindy van Wilder a là un bon roman fantastique, mais qui aurait mérité davantage de profondeur dans ses différents protagonistes. La trame de l’histoire est intéressante, et nous donne envie de connaître la suite. Le gros point négatif, c’est que j’ai eu beaucoup de mal à m’immerger complétement dans l’univers mis en place par l’auteure. Malgré tout, je lirai avec plaisir le troisième et quatrième tome de cette saga qui mérite tout de même qu’on s’y intéresse.

 

 

Publicités

5 réflexions sur “« Les outrepasseurs – La reine des neiges » (Tome 2) par Cindy van Wilder

  1. histoirescecile13 dit :

    J’avais remarqué que tu aimais bien lire cette saga. J’aime bien lire aussi ce genre d’article. Je le trouve bien rédigé et surtout convaincant. Tu ne tarderas donc pas à faire d’autres chroniques concernant Les outrepasseurs. Merci encore pour tous tes partages ma petite plume adorée 😚☺☺

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s